Affiche Portés disparus 2

Portés disparus 2

(1985)

Missing in Action 2: The Beginning

12345678910
Quand ?
4.1
  1. 21
  2. 25
  3. 36
  4. 42
  5. 39
  6. 29
  7. 5
  8. 3
  9. 3
  10. 1
  • 204
  • 3
  • 29

Viêt Nam, 1972, la section du colonel James Braddock est faite prisonnière dans un camp de torture dans la jungle au cœur du Viêt Nam, pendant plusieurs semaines les rescapés vont subirent différentes tortures physiques et mentales, jusqu'à ce que le colonel Braddock arrive à s'en échapper...

Casting : acteurs principauxPortés disparus 2

Casting complet du film Portés disparus 2
Match des critiques
les meilleurs avis
Portés disparus 2
VS
Avatar swordsman_90
8
Chuck Norris a été conçu en mode sans échec

"Portés disparus 2" ou "Missing in action 2" en version originale n'a pas grand intérêt à être critiqué si ce n'est sur deux points. Premièrement il est meilleur que le premier, ce qui n'est pas bien compliqué à faire. Loin d'être une redite du premier ce second volet de la trilogie est une préquelle, qui se passe pendant la guerre du Vietnam, quand Braddock ou Chuck Norris est prisonnier. Oh là ai-je dit Chuck Norris et prisonnier dans la même phrase ? il y a probablement un bug dans la...

2
Chuck Norris joue à la roulette russe avec un chargeur plein.

Second opus de la trilogie guerrière centré sur la guerre du Viêt Nam produit et distribué par les cousins Yoram Globus et Menahem Golan via The Cannon Group, réalisé par le novice cinéaste Lance Hool consacrée au colonel des Forces Spéciales américaines, James Braddock, interprété par l'ancien multiple champion du monde de karaté, l'Icône Chuck Norris (La Fureur du dragon, Expendables 2 : Unité spéciale). Chuck le Fauve retourne dans l'enfer jaune la même année que Rambo 2 : La Mission de... Lire la critique de Portés disparus 2

4 1

PostsPortés disparus 2

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (8)
Portés disparus 2
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Missing in Action 2 : The Beginning

Deuxième Missing in Action, qui est en fait le premier mais que la Cannon a gelé parce que plus efficace que le premier donc le deuxième (hein ? Pour plus d'infos voir le documentaire Electric Boogaloo : The Wild, Untold Story of Cannon Films de Mark Hartley). Il est clair qu'au jeu du face à face, le premier opus de Joseph Zito parait plus... Lire l'avis à propos de Portés disparus 2

Avatar Seance-sup-0H30
8
Seance-sup-0H30 ·
Critique de Portés disparus 2 par Mr-Vladdy_Crane

« – Faut que j’apprenne à la fermer hein ? Comment vous faites-vous ? Vous ne l’ouvrez jamais. – J’essaie de voir avant si ce que je vais dire ça vaut le coup qu’on va me filer ! » Avis écrit le 14 février 2017. Il y a quelques mois de cela, j’avais découvert à la télévision le premier « Portés disparus » que j’ai d’ailleurs revu récemment. En fouillant dans mes archives, il... Lire la critique de Portés disparus 2

Avatar Mr-Vladdy_Crane
6
Mr-Vladdy_Crane ·
Critique de Portés disparus 2 par MacNiaque

Chuck contre les Viets (encore?). Pour ce second film, chuck le grand, le beau, le fort, le bon, l'honnête général US est enfermé dans un camp de méchants, cruels, sadiques Viets. Mais c'est Chuck, et on tape pas Chuck impunément donc évidément, il va leur en faire baver quand il en aura envie le Chuck, et les méchants Viets, ils resteront pas debout longtemps. Mention spéciale quand même aux... Lire la critique de Portés disparus 2

Avatar MacNiaque
3
MacNiaque ·
Sacré Chuck !

Chuck Norris, alias Bradock, était retourné au Vietnam, dans le premier, pour libérer les gentils soldats américains portés disparus, profitant de l'occasion pour gagner la guerre du Vietnam, tout seul comme un grand ! Cette suite, une préquelle, est l'occasion de nous narrer les débuts de Bradock et surtout, comment il avait été lui-même un soldat porté disparus !! Lui et quelques hommes sont... Lire la critique de Portés disparus 2

Avatar ninik
5
ninik ·
Toutes les critiques du film Portés disparus 2 (8)
Vous pourriez également aimer...