SABAN'S Power Rangers

Avis sur Power Rangers

Avatar LionelIcyHeartB
Critique publiée par le

Power Rangers, c'est juste le premier truc qui m'a montré les valeurs de courage et de justice avec Batman et Spider-Man.

Je pourrai en parler pendant des heures, tellement j'ai acquis des connaissances sur la série et sur la version japonaise qu'elle adapte, Super Sentai, mais ça serait long... Notez seulement que la série Power Rangers a beaucoup perdu de sa saveur depuis la saison Samurai jusqu'à perdre tout son intérêt à partir de Super MegaForce (qui ne fait pas assez d'effort pour être une bonne saison anniversaire, heureusement que le final est cool).

Du coup, je comptais sur ce nouveau film, introduisant la licence dans un univers cinématographique, pour redorer le blason de cette série que j'aime tant. Saban's Power Rangers ! Si si, c'est ça le titre, lisez bien l'affiche.

Ainsi c'est l'histoire de Jason, Billy, Kimberly, Zack et Trini, des adolescents avec leur problème qui se retrouvent au même endroit lorsque Billy déterre une espèce de mur en verre contenant des médaillons en cristal. Leur destin sont; depuis, scellés, ils doivent devenir les Power Rangers pour protéger le Zéo Cristal de leur planète contre les forces du mal et notamment Rita Repulsa.

L'idée principale du film est similaire à la réalisation du très moyen Man Of Steel : Être sombre dans tout les domaines pour que les Power Rangers y apportent de la couleur. Et je trouve que ça marche beaucoup mieux avec ce film, les couleurs étant un symbole représentative du Sentai.

Cette idée est très présente dans tout le film. Déjà pour la colorimétrie, la majeure partie du temps, il y a beaucoup de noir et de gris dans toutes les scènes où les héros sont normales, alors que les scènes où ils utilisent leurs pouvoirs ont une couleur plus naturelle. Par contre, ça nous amène à beaucoup de scène où il fait tellement noir QUE TU NE VOIS RIEN ! Et heureusement que les personnages décrivent leurs actions car sinon, on n'aurait aucun repères...

Les personnages... Le film nous introduit 5 héros. Ces héros sont des images d'adolescents mal dans leur peau, pour vous faire une idée, dans leur vie social, ils sont pire que Peter Parker.

Leurs backgrounds respectives sont cependant très vite expédiés, le film ne veut pas nous parler des problèmes de chaque personnage, non, il veut nous montrer que même si ces adolescents ont des problèmes, ils peuvent se prendre en main pour avoir une belle vie. On ne peut pas effacer son passé, mais on peut aller de l'avant. Ce n'est pas un mauvais message, mais on a du mal à s'attacher à plus de la moitié personnages car on ne les a pas assez développés (le trio Jason-Zack-Trini... Hey ! Ce sont les 3 premiers Power Rangers a avoir quittés le casting dans la série originale !). Dans ce film, nous ne suivons pas l'évolution de plusieurs personnages, nous assistons à la formation et au développement d'un groupe.

Ce n'est pas une mauvaise chose, mais ici, le résultat des course, c'est que pour nous parler des personnages, le film fait du drama qui traîne en longueur le 3/4 du temps... Alors le drama et Power Rangers ne sont pas incompatibles, j'en ai vu beaucoup au fil des saisons et ça marchait bien, c'est pareil pour Super Sentai, mais là, c'est beaucoup de personnages qui se plaignent de leur problème pour peu d'action... C'est dommage...

Pour revenir aux 5 héros, on peut noter quelque choses de très intéressants, ils sont opposés aux héros de la série originale, qui étaient des lycéens parfaits, bien élevé et sans histoire. C'est pareil pour Zordon et Alpha 5, rien à voir avec leur homologuent de la série originale. Seule Rita Répulsa est proche de son homologue, mais en version plus déchaînée.

Parlons-en de Rita Répulsa justement, ou la Loki du PRCU. Elizabeth Banks, qui interprète son rôle, est excellente ! Elle s'éclate et ça colle parfaitement avec son personnage, elle joue le jeu, je reverrai plusieurs fois le film pour elle.

Pour le reste de l'histoire, ça passe, c'est du classique, mais ça reste sympa. On notera la présence de figurants aussi débiles qu'une mauvaise IA dans un jeu vidéo et des incohérences pas croyables

(genre, Jason qui arrive à reconnaître Kimberly de l'autre côté de la falaise, alors qu'il fait nuit noir et qu'elle est loin)

, mais ce n'est jamais trop grave.

Niveau effet spéciaux, c'est assez bon dans l'ensemble, malgré des moments cheap comme des fonds vert visibles, mais c'est dans l'esprit de Power Rangers. Pour les Zords... Bah à part le Mammouth qui ressemble à une araignée, ils rendent plutôt bien dans le film. Par contre, je ne vois pas comment les zords peuvent former le MegaZord... Et visiblement les jouets ne vont pas répondre à la question vu que le MegaZord est vendu à part... Bon, je veux bien pardonner parce que c'est le premier film, mais les séquences où les robots des Power Rangers s'assemblent pour ne former qu'un fait partie du cahier des charges...

Ce qui est marrant dans tout ça, c'est que le résultat nous fait beaucoup penser à un film de super-héros réalisé par Josh Trank. En effet, je trouve que ce film a beaucoup de similitudes avec Chronicles et Les Fant4stiques, que ce soit dans le ton, l'ambiance, la réalisation et le scénario. Alors qu'à la base, le film devait être un Pacific Rim like, et au final, il ressemble très très peu à ce film.

Le principale truc qui diffère des films de Josh Trank et qui est au final plus proche de Pacific Rim, ce sont les scènes d'actions qui ont plus de punch ! L'exposition devient lourd au fil du temps, mais quand arrive les scènes d'action, alors là, c'est le défouloir ! C'est jouissif, bien rythmé, bien chorégraphié, bien fun ! À un tel point qu'on pourrait presque pardonner les passages ennuyeux.

Je me dois aussi de parler des easter eggs ! Si vous êtes un fan de Power Rangers et de Super Sentai (oui, il y a une grosse référence à Zyuranger dans les dernières minutes du film), vous ne passerez pas à côté, ils sont très visibles et compréhensibles au premier regard. Il y a même 2 acteurs de la série originale qui se la joue Stan Lee vers la fin. Bon, après, j'ai mes petites déceptions, parce qu'une affiche du film mettant en avant la 3ème règle des Mighty Morphin Power Rangers "Ne jamais révéler son identité", je croyais que ça aurait plus d'importance dans l'histoire, mais non...

Et pour terminer sur la fin, la scène post-générique est motivante mais assez bizarre.

En clair, on annonce l'arrivé de Tommy, le ranger vert/blanc de MMPR et puis on a un zord qui explose un couloir du lycée sans que cela ait vraiment de sens...

Au final, j'ai apprécié le film. Okay, il fait surtout de l'exposition, mais en soi, c'est le job d'un film qui démarre un univers cinématographique et il le fait bien. Maintenant, en tant que film indépendant, il tient moyennement la route avec son manque d'évolution sur les personnages individuellement, mais si son intention est bien de mettre en avant la cohésion du groupe plus que les personnages en eux-même, alors c'est plutôt satisfaisant, mais une suite qui continuerait sur cette voie serait nécessaire.

Pour le reste, malgré des scènes un peu trop sombre en terme d'éclairage et un peu trop lourd en drama, les scènes actions arrivent à nous vendre du rêve et nous rappeler pourquoi c'est cool d'être un Power Ranger !

Pour la suite, apparemment on est partis sur une saga de 6 films... Mes spéculations :

Film 2 : Regroupe l'arc du ranger vert, du ranger blanc et de Lord Zedd de Mighty Morphin.
Film 3 à 5 : Création des équipes de Mighty Morphin Alien Rangers à Power Rangers dans l'espace.
Film 6 : Arc final de Power Rangers dans l'espace (vu que c'est la dernière saison de Zordon).

Ou alors, ils peuvent aussi faire team up avec les Power Rangers Beast Morphers dans une adaptation de Power Rangers : Shatterid Grid... ça serait cool aussi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 353 fois
Aucun vote pour le moment

LionelIcyHeartB a ajouté ce film à 1 liste Power Rangers

Autres actions de LionelIcyHeartB Power Rangers