Avatar Hype

Avis sur Princesse Mononoké

Avatar Akenshi
Critique publiée par le

Voilà hier c'était un grand jour, je regardais pour la première fois mon deuxième film de Miyazaki après Porco Rosso. Princesse Mononoké en vérité me laisse assez perplexe car je n'ai pas accroché alors qu'il possède une histoire épique et grandiose mais qui à laissé mon cœur de marbre, de plus nous pouvons observer une esthétique soignée et une vision novatrice mais rien à faire je n'arrive pas à être envoûté par la magie de Miyazaki. Peut-être suis-je trop vieux pour capter l'essence de cette oeuvre. Je ne sais point les raisons pour lesquelles je n'arrive pas à aduler ce film. Je vais essayer de décrire dans cette critique, les différents aspects du film que j'ai apprécié et ceux qui m'ont déplu.

Les personnages présentent un panel assez riches et diversifiés. Vous passez d'Ashitaka, prince de la tribu des Emishi, essayant de voyager de par le monde sans haine avec sa fidèle monture Yakuru. Vous avez après San, jeune fille élevée par la grande déesse loup Moro. Pour finir le tableau, on ne peut oublier dame Eboshi, une femme qui règne sur les forges de Tatara d'une main de maître. Sur le papier, les personnages possèdent des personnalités fortes mais je n'ai éprouvé aucune sympathie pour ces derniers, ce qui est difficile à expliquer. La plupart du temps quand je regarde un film, j'arrive à m'attacher aux différents protagonistes et ressentir leurs émotions dans certains choix cornéliens mais malheureusement je n'arrive pas à m'attacher à Ashitaka, sans doute que son tempérament trop calme joue à sa défaveur à travers mes yeux. Je m'explique quand vous voyez un massacre devant vous, vous ne pouvez maîtriser votre colère mais Ashitaka ne veut pas se laisser ronger par le démon de la haine alors que ce sentiment est normal selon moi. L'effluve de haine permet aussi d'autres sentiments comme la compassion ou le pardon. Je ne vais pas rentrer dans un débat philosophique sur le mal ou sur la haine ( j'ai assez souffert en prepa avec ce thème :). Je viens de vous expliquer mon problème avec Ashitaka mais c'est valable avec tous les personnages dans le sens où la personnalité est forgée principalement selon un sentiment mais je trouve personnellement que cela déshumanise les personnages.

Après la qualité de l'animation et des musiques sont justes magnifiques. Les décors inspirés de la forêt de Yakishima sont en mot grandiose. C'est sans doute, la plus grande force du film selon moi. La beauté des environnements permet d'éblouir nos pauvres petits yeux. On retrouve un japon assez typique de l'aire des Samouraïs où la magie pouvait encore exister. Je ne peux retirer ça, le film nous immerge dans son monde sans problème avec des musiques comme « Legend of Ashitaka » qui sont profondes et graves mais qui mêlent aussi un sentiment d'espoir dans cette douce mélodie. Sur ce point le film de Myazaki est émouvant. Voilà pourquoi selon moi le film présente un intérêt artistique plus qu’indéniable.

Une dernière chose qui m'a déplu est la trame scénaristique car je trouve que le film est en demi-teinte sur le fait que nous sommes tiraillé par deux réflexions contradictoires. Je m'explique, le personnage d'Ashitaka fait preuve de gentillesse avec quasiment tout le monde à part avec quelques méchants samouraïs et aussi avec les démons mais il n'a pas vraiment d'ennemi dans le conflit général entre les hommes et la nature, voilà ce qui est troublant. Certains me diront « Et alors, justement Miyazaki brise les codes en faisant une épopée naturelle et non violente disant que l'homme ne peut cohabiter avec la nature. » Je suis plus d'accord avec la vision de San en disant que l'Homme ne peut cohabiter avec cette nature. Je préfère une fin comme Avatar que celle de Princesse Mononoké. ( Mon dieu, il a osé comparé Princesse Mononoké avec Avatar, comment a t-il osé, brûlez l'hérétique ), Je sais que je dois en choquer plus d'un avec cette comparaison mais cela n'est que mon avis personnel.

Je vous conseille ce film si vous ne l'avez pas vu car sans doute que la magie de cette œuvre arrivera à vous toucher car même si cette dernière à laisser mon cœur de marbre, le film reste une belle épopée remplit de magie et de féerie. Donc si vous avez des enfants, n'hésitez pas à leurs faire voir car même si beaucoup considère l'animation japonaise comme une sous culture du dessin-animé, je suis désolé mais je ne suis pas d'accord car elle arrive à nous donner des œuvres magnifiques comme Princesse Mononoké.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2564 fois
23 apprécient · 20 n'apprécient pas

Autres actions de Akenshi Princesse Mononoké