Avis sur

Projet X par Pierrick Boully

Avatar Pierrick Boully
Critique publiée par le

À voir absolument

Pour le 17e anniversaire de l’un d’entre eux, trois adolescents considérés comme des losers dans leur lycée, décident de faire une fête mais tout dégénère rapidement et les organisateurs de la soirée perdent littéralement le contrôle de la situation ...

Projet X n’a pas l’air réjouissant : une production de Todd Philips (le réalisateur de Very Bad Trip 1 et 2), une histoire avec trois potes (un gros, un dragueur et un timide protagoniste) mal aimés dans leurs fac, bref du déjà vu. Et pourtant ! Nous entrons comme tous les invités dans une soirée délirante, où les blagues pleuvent et font (enfin) rire toute la salle.
Projet X n’est pas une réussite au niveau technique, il ne changera aucuns codes et ne révolutionnera rien dans le cinéma, et il ne faut pas le voir comme tel ! On pourrait y voir dans ce film une critique des soirées américaines qui débordent, bien qu’en sortant du film nous avons plus envie de tout casser que de pleurer. Mais Projet X, ce n’est pas ça !
C’est un des films où nous devons déposer notre cerveau à l’entrée de la salle, pas autant que les Transformers, il faut juste se laisser bercer par ce film pour entrer comme un des fêtards.
Pour ce faire le film nous est montré via une caméra qu’un des personnage tient, il nous montre la soirée. Nous n’y croyons pas, nous savons très bien que le film n’est qu’une farce, que rien ne c’est vraiment passé, trop de film ayant était tourné à « la méthode Le Projet Blair Witch », ce n’est qu’une excuse pour rendre quelque chose d’original. Pas forcement bien joué sur le côté originalité, mais le fait est là : nous entrons dans le film !
Un autre des points phares du film dans sa version française est la voix de Norman Thavaud, dit Norman fait des vidéos, un drôle de doublage très voyant dans les moments calmes (« célébrité » oblige, nous reconnaissons celui à qui appartient la voix) mais qui passera inaperçu pendant toute la soirée, avec tout ce qui s’y passe nous n’avons tout simplement pas le temps d’y faire attention.
Le film est décomposé en plusieurs séquences dont les ruptures sont assez visibles, une sorte « d’entracte » les séparent où nous voyons des fesses danser sans forcement voir la tête de son possesseur, mais le réalisateur en joue, au lien d’être répétitif il nous pose une question : Comment la soirée va-t-elle s’empirer ? Et donc la soirée n’est qu’un énorme suspens ! Au programme : nain dans le four, chien s’envolant comme dans Là-Haut, un homme avec un lance-flamme… Nous retrouvons bien dans Projet X l’humour décalé de Very Bad Trip, sans en faire un remake comme sa suite. Mais peut-être que ce genre d’humour n’est fait que pour des étudiants, pour une tranche d’âge qui peut s’identifier plus facilement que d’autres…

Projet X est une grande surprise, un film dont on connaît l’histoire mais dont on ne cesse de s’étonner quand une autre blague arrive.

Pierrick Boully

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 224 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Pierrick Boully Projet X