Vous reprendrez bien un verre?

Avis sur Punch-Drunk Love, ivre d'amour

Avatar EIA
Critique publiée par le

Une fois de plus me voilà obligée de reconnaître que toutes les comédies romantiques ne sont pas rose bonbon, qu'on n'est pas obligé d'avoir Julia Roberts et consœurs/sorts au casting, et que la musique n'est pas obligée d'y être mièvre. En plus y a Emily Watson dedans.

Adam Sandler (je n'ai pas vu les Adam Sandler movie et je n'ai donc pas l'à priori que j'ai pu lire à son sujet) est le patron d'une toute petite PME très mal éclairée et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est mal dans sa peau. Coincé dans un costume bleu, il prend son pied à éplucher les promos dans les supermarché, parce que "c'est dingue ce à côté de quoi les gens passent en ne lisant pas les étiquettes". Il est seul dans la vie. Seul? Non! Il a autour de lui 7 sœurs. Comme les 7 nains mais en plus bruyant et plus intrusif! Surtout l'une d'entre elles qui tient à lui présenter une amie. Et en plus c'est Emily Watson!

Le film s'appelle Punch Drunk Love, donc bon, vous vous doutez bien qu'il est question d'amuuuuuuur. Oui, certes! Mais de l'amour maladroit, délirant, et filmé par Paul Thomas Anderson. La musique joue un rôle très important, comme dans la scène où on sent que la pression monte dans la tête toute ronde d'Adam. Les dialogues sont rythmés, dedans on dit "je voudrais écraser ton visage avec un marteau tellement t'es jolie", il y a un grain de folie, et du pudding à volonté. Et en plus y a Emily Watson.

Tout ça pour dire que ce film m'a donné la pêche, et que ça s'est cool! Et en plus y a Philip Seymour Hoffman.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 551 fois
9 apprécient

EIA a ajouté ce film à 5 listes Punch-Drunk Love, ivre d'amour

Autres actions de EIA Punch-Drunk Love, ivre d'amour