Bande-annonce
Affiche Razzia

Razzia

(2018)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 15
  2. 10
  3. 16
  4. 23
  5. 49
  6. 119
  7. 220
  8. 251
  9. 99
  10. 66
  • 868
  • 94
  • 1.1K

A Casablanca, entre le passé et le présent, cinq destinées sont reliées sans le savoir. Différents visages, différentes trajectoires, différentes luttes mais une même quête de liberté. Et le bruit d’une révolte qui monte…

Casting : acteurs principauxRazzia

Casting complet du film Razzia
Diffusion TV
Razzia
  • samedi 19 janvier sur Canal+ Cinéma à 20:50
  • lundi 21 janvier sur Canal+ Cinéma à 18:50
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Razzia
VS
Cinéma partout, justice nulle part !

Il n'en faut pas beaucoup pour produire du cinéma subversif au Maroc. Nabil Ayouch s'y est employé depuis une dizaine d'années en se contentant de montrer une réalité sociale crue, que tout le monde connaît mais que personne n'accepte de voir en face : misère urbaine, prostitution, terrorisme ... Les ambitions de "Razzia" se situent cependant à un niveau supérieur : grande fresque sous forme de film choral, elle dépeint avec brio une société fracturée à travers des destins croisés...

12 3
LE " CINEMA MAROCAIN"SELON AYOUCH

Alors j'ai vue Razzia avant mon avis paranthese sur l'interdiction moins de 16 je comprends qu on mette 50 nuance moins de 16 mais ce film je vois riens de choquant le maximum moins de 12 mais y a rien de choquant touts le long du film je veux juste dire encore Bravo a a CCM pour leurs manque de professionalisme bon passanr au Film Razzia il est pas bon voila c est bon de maniere serieuse je vais faire une comparaison entre Ayouch et Kechiche la ou Kechiche nous fait des film peut inspirer... Lire l'avis à propos de Razzia

2
PostsRazzia
Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (24)
Razzia
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Esprits libres...

RAZZIA (16,3) (Nabil Ayouch, MAR, 2018, 118min) : Le réalisateur livre une puissante fresque pour pointer du doigt l'intolérance de son pays. Un vibrant pamphlet universel pour soutenir tous les esprits libres. Sensible description de 5 parcours d’hommes et de femmes, issus de milieux différents rassemblés par la même envie de vivre leur existence comme ils... Lire l'avis à propos de Razzia

20 7
Avatar seb2046
8
seb2046 ·
Le ciel de Casablanca

Après le très controversé Much Loved, Nabil Ayouch est de retour avec un film aux ambitions folles : Razzia. Une oeuvre chorale au sens le plus fort du terme, avec au moins 5 intrigues distinctes, commençant en 1982 dans les montagnes de l'Atlas et se terminant de nos jours dans les rues de Casablanca. Une ville au bord de la crise de nerfs peuplé de personnages en quête de libertés... Lire l'avis à propos de Razzia

5
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·
Découverte
Razzia - 2018 [CineMed 2017]

Razzia - Rafle: 1. nf. Action de tout emporter, de rafler, ce qui en résulte. 2. nf. Arrestation en masse faite à l'improviste par la police. Une rafle culturelle, une rafle vicieuse, cachée, une rafle à 24 images secondes qu’on se prend en pleine gueule. Nabil Ayouch est sorti de l’ombre avec son précédent film choc Much Loved, qui dépeignait la... Lire l'avis à propos de Razzia

6
Avatar Léo Brandazzi
9
Léo Brandazzi ·
Un récit choral ambitieux mais inégal voire raté, qui manque de liant malgré quelques superbes scène

Après avoir adoré les précédents films de Nabil Ayouch « Much Loved » et « Les Chevaux de Dieu », on aurait aimé qu’il en soit de même pour son nouveau film, « Razzia ». Surtout que ce long-métrage ne manque vraiment pas d’ambition thématique ni formelle. Mais les meilleures intentions ne font pas forcément les meilleurs films, c’est bien connu, et il faut avouer que si « Razzia » n’est pas... Lire la critique de Razzia

4
Avatar Rémy Fiers
5
Rémy Fiers ·
Un portrait dur mais beau et sincère du Maroc

Premier film de Nabil Ayouch que je vois mais qui me donne envie de regarder Much Loved. J'ai vu ce film à l'issue d'un voyage d'étude au Maroc d'une semaine et il a donc fait écho à beaucoup d'aspects que j'avais pu découvrir pendant ce périple : impossibilité d'avorter, condition féminine rétrogradée avec le Printemps arabe, tabou de l'homosexualité, réforme de l'arabisation dans... Lire la critique de Razzia

4
Avatar JajaC
7
JajaC ·
Toutes les critiques du film Razzia (24)
SéancesRazzia
Projeté dans 2 cinémas cette semaine
ou
Toutes les séances pour Razzia
Bande-annonce Razzia
Vous pourriez également aimer...