Pour une poignée de gigo watts

Avis sur Retour vers le futur 3

Avatar Al_
Critique publiée par le

C'est donc au Far West que la boucle se boucle, troisième époque après les fifties et 2015, la DeLorean nous emmène à la conquête de l'Ouest avec ses grands espaces, son saloon et ses colts. Ce dernier volet a été pensé et écrit avec le deuxième (qui préparait déjà le terrain avec une brève présentation de Molosse Tannen et un extrait de "Pour une poignée de dollars"). On peut saluer le travail des deux scénaristes Robert Zemeckis et Bob Gale pour avoir réussi à créer une trilogie cohérente et bouclée sans tirer inutilement à la ligne et exploiter le filon jusqu'à l'épuisement. Un tandem fou qui avait déjà officié sur le démesuré "1941" de Steven Spielberg, film excellent et improbable où rien, aucun excès, aucune idée loufoque n'était interdite quitte à frôler l'indigestion pour certains. Assagis par l'échec commercial de "1941", les deux créateurs ont su canaliser leur imagination fertile pour ne pas étouffer "Retour vers le futur" sous une avalanche de gags et tenir le cap.

Cet ultime épisode a beau se dérouler dans un univers complètement différent, le film conserve l'identité de la série notamment grâce aux rendez-vous bien installés des comparaisons des différents McFly, Tannen ou Strickland et de leurs atavismes familiaux, des anachronismes (la DeLorean en 1885 avec un nouveau jeu de pneus magnifiques), des décalages culturels (le costume de cow-boy bigarré de Marty) ou des clins d'œil (Horloge de l'Hôtel de Ville ou maquette à l’aspect rudimentaire). Il est finalement plus agréable de se retrouver dans un western que de répéter les mêmes situations à nouveau dans les époques déjà traversées.

Néanmoins ce film a moins la cote que les deux autres (note SC ou de mes éclaireurs), sans doute la faute à son intrigue romantique un peu fade entre Doc et Clara qui ne permet à Christopher Llyoyd d’être aussi bon. Il y a aussi un ton en dessous en termes d'humour ou de rythme, un épilogue qui sort un peu des clous mais Retour vers le futur 3 reste riche en péripéties et ses personnages sont toujours irrésistibles. Il ne faudrait pas non plus faire la fine bouche, on n’a pas des sagas de ce niveau tous les jours.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1277 fois
20 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Al_ Retour vers le futur 3