Sarah and Son

Avis sur Sarah and Son

Avatar Seance-sup-0H30
Critique publiée par le

Ou comment Dorothy Arzner se fait (ironiquement) piéger par les codes du woman picture. Des éléments de son cinéma sont là (femme arriviste, homme inconsistant, haute société sans pitiés) mais le tout se prend en pleine poire un torrent de goutes au nez, des situations pour métrages télévisés à destinations des ménagères et surtout (ohhhh surtout) une Ruth Chatterton catastrophique, à qui on rêve de coller un sparadrap lorsqu'elle surjoue l'accent d'Europe de l'Est. Muet, Sarah and Son aurait peut-être fait son petit effet, mais ici, les pleurnicheries du personnage, les temps morts et les regards de cocker battu font plus grabataire qu'autre chose. Heureusement, Dorothy Arzner passera à moins de reniflerie par la suite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 84 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Seance-sup-0H30 Sarah and Son