Frange courte risquée (partie 3)

Avis sur Scream 3

Avatar mirlitons
Critique publiée par le

If you find yourself dealing with an unexpected back story and a preponderance of exposition, then the sequel rules do not apply. Because you are not dealing with a sequel, you are dealing with the concluding chapter of a trilogy.

On a eu les meurtres. On a eu les meurtres inspirés par le film sur les meurtres originaux. On a maintenant les meurtres des protagonistes des films sur les meurtres originaux et les meurtres inspirés des meurtres originaux.

Le troisième film de la saga Scream continue les réjouissances du premier, mais abandonne le sérieux qu'on pouvait apprécier dans la gravité ironique de ces prédécesseurs. Scream 3 est plus une grande blague qu'autre chose, et j'attribue ça a fait que Kevin Williamson n'ait pas (complètement) écrit le scénario.

Je ne dirai pas que ce n'est pas réjouissant - la course poursuite dans le décor de la maison de Sid est sublime et rappelle les séquences oniriques des Nightmares on Elm Street - mais le scénario est nettement moins léché. C'est long, un peu incohérent, et on voit mieux venir les "faux indices" de l'identité du tueur, qui est par ailleurs la clé du film plutôt que le prétexte, comme c'était le cas dans les volets un et deux. Je n'ai personnellement pas accroché au passé de maman Prescott. L'idée n'est pas en soit mauvaise, et la suite logique de la saga, mais son exploitation en dents de scie est fastidieuse. Les "nouvelles règles", quant à elles, tentent d'innover mais finissent par agacer par leur manque de logique dans une série de films qui gagnait de son regard décalé sur la réalité.

Scream 3 sonne cependant juste dans quelques points, notamment le traumatisme de ses protagonistes. Leurs différentes réactions face à l'exploitation de leurs malheurs est une histoire qu'il aurait été intéressant d'explorer plus en profondeur - mais probablement moins apte à l'horreur. A part ça, le film s'apprécie dans ses scènes de meurtres - ou les personnages secondaires insipides remplissent enfin leur plein potentiel - et dans le caméo de Randy. A part ça, c'est une petite déception.

Une triste conclusion. Heureusement que, dix ans plus tard, la saga a été ressuscitée pour le meilleur. Mais ça, c'est une autre histoire.

La partie 1 : http://www.senscritique.com/film/Scream/critique/6617751
La partie 2 : http://www.senscritique.com/film/Scream_2/critique/6623040
La partie 4 : http://www.senscritique.com/film/Scream_4/critique/6721769

La série : http://www.senscritique.com/serie/Scream/critique/60879175

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 241 fois
Aucun vote pour le moment

mirlitons a ajouté ce film à 1 liste Scream 3

Autres actions de mirlitons Scream 3