👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

j'hésite, pour caractériser ce film, entre deux adjectifs: carnavalesque et outrancier. Carnavalesque car, sous des dehors esthétiques, scénaristiques, le cinéaste se perd dans de délirantes scènes, jouées par des acteurs parfois excessifs et caricaturaux (je pense à la vieille moche qui tient lieu d'infâme bourgeoise machiavélique). L'histoire part pourtant d'un bon principe (l'intention est bonne comme on dit): la nécessaire lutte des classes, quelles que soient les circonstances, surtout en temps de crise - sociétale ou écologique- comme c'est le cas dans le film. Mais le résultat est double. D'une part, la tension est de mise, les actions s'enchaînant avec énergie, et de l'autre des situations loufoques, inattendues, insolites, mais pas toujours pertinentes. Enfin, je parlais d'outrance, car les scènes macabres de tortures ou de tueries (je pense à la scène du bras congelé ou du massacre des pseudo ninjas)... scènes qui, en plus de leur gratuité dans l'intrigue, sont d'une violence inouïe, le cinéaste prenant un malin plaisir (à la limite malsain) à montrer plus que de raison. Pourtant, nombreuses sont les scènes où l'esthétisme est mis en oeuvre avec précaution, où le comique est subtilement mêlé à l'horreur de la situation, de sorte que l'on ressent toute la puissance du cynisme voulu par le cinéaste. Mais ces très belles scènes se voient aussitôt annihilées par de grossières prestations et d'horribles séquences dignes des plus viles séries B. C'est dommage car l'on ressort ni trop déçu, ni réellement convaincu. Reste de très impressionnants effets spéciaux, même si l'on a du mal à croire qu'avec un froid pareil, les rails permettent toujours au train de circuler sans aucun problème à travers les contrées désertiques...
Johan_Danielis
5
Écrit par

il y a 8 ans

8 j'aime

1 commentaire

Snowpiercer - Le Transperceneige
Strangelove
8

I like Trains !

Comment vous expliquez cela ? Comment vous exprimer toute l'excitation qui est la mienne à la sortie de ce film ? Je l'attendais vraiment énormément. Certes moins que Gravity. Mais au final, le film...

Lire la critique

il y a 8 ans

169 j'aime

28

Snowpiercer - Le Transperceneige
Sergent_Pepper
5

Notre train (train) quotidien

Face à Snowpiercer, deux choix s’offrent au cinéphile : voir un blockbuster de qualité, ou voir le décevant nouveau film de Bong Joon-Ho. Pour peu qu’on m’ait trainé dans un cinéma pour un film...

Lire la critique

il y a 8 ans

141 j'aime

20

Snowpiercer - Le Transperceneige
Gand-Alf
8

L'esprit dans la machine.

A l'instar de ses compatriotes Park Chan-Wook et Kim Jee-Woon, le sud-coréen Bong Joon-Ho tente à son tour de séduire le marché international avec cette co-production entre la Corée du Sud, les USA...

Lire la critique

il y a 8 ans

119 j'aime

3

Snowpiercer - Le Transperceneige
Johan_Danielis
5

ça freeze le délire

j'hésite, pour caractériser ce film, entre deux adjectifs: carnavalesque et outrancier. Carnavalesque car, sous des dehors esthétiques, scénaristiques, le cinéaste se perd dans de délirantes scènes,...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

1

Le Dîner de cons
Johan_Danielis
9

A conseiller à bien des gens (le dîner ou le film c'est selon).

Rares sont les films qui ont usé de si peu de moyens techniques et scénaristiques pour obtenir un résultat si éclatant. Un huis-clos sincère, de très bonne facture car appuyée par un jeu d'acteurs...

Lire la critique

il y a 8 ans

7 j'aime

1

Le Portrait de Dorian Gray
Johan_Danielis
9

Fantastique

Le fantastique, c'est cet équilibre fascinant, quoique précaire, entre le réel, dans ce qu'il a de rude, de sophistiqué, de violent, et cette étrange prisme déformant, dans ce qu'il a d'inquiétant,...

Lire la critique

il y a 6 ans

6 j'aime

4