Avis sur

Somewhere

Avatar Ferdinand
Critique publiée par le

Un film pareil à son titre : flou. Esthétiquement, Somewhere est un film très réussi, peuplé de très belles images, de parti-pris déconcertants (comme les plusieurs regards caméra), ainsi que d'une BO comme d'habitude très classe. Il aurait néanmoins fallu des personnages plus approfondis, un vrai lien, un contenu tangible pour soutenir cette beauté plastique. Tout semble se passer comme dans un rêve, suspendu dans le temps : quelque part, un père et sa fille font les idiots de Milan à Marmont.

Cleo elle-même apparaît pour la première fois à Johnny à son réveil, comme sortie d'un rêve qui dure le temps d'un week-end de père divorcé. L'idée de départ était bonne, il est simplement regrettable qu'elle n'aie pas été approfondie : au final on observe deux étrangers peu loquaces avoir quelques moments de tendresse dans de belles atmosphères... pas de quoi en faire tout un Lion d'Or. Des angoisses à la Imperial Bedrooms tels les sms de numéros bloqués, des sanglots incongrus d'un père en questionnement (?) existentiel (?), une mère qui part on ne sait où : Sofia Coppola fournit peu d'explications, et finalement peu sur quoi se reposer ; une intrigue mince comme le string d'une strip-teaseuse, et une fin comme une courbette, une figure de style qui sonne un peu creux.

Dommage, c'est un peu court, jeune femme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 687 fois
18 apprécient

Autres actions de Ferdinand Somewhere