Sous le ciel de Provence (1957)

Avis sur Sous le ciel de Provence

Avatar greenwich
Critique publiée par le (modifiée le )

Il s'agit d'un film en couleur, remake d'un film Italien réalisé 15 ans plus tôt. Paul est représentant en chocolat. Le début du film se déroule chez lui, à Marseille dont on a quelques plans intéressants sur le port. Il doit souvent s'absenter de chez lui pour raison professionnelle et au cours d'un tournée il rencontre Marie une jeune femme triste. Elle est enceinte et son compagnon l'a quitté. Elle rentre dans sa famille mais elle craint la réaction de son père. Marie demande à Paul de l'accompagner et de se faire passer pour son époux. Bien entendu cette affaire de mœurs parait démodé de nos jours mais ce n'était pas le cas dans les années 50. L'histoire est simple et très humaine. Il n'y a pas vraiment d'action. L'intérêt du scénario est de montrer que Paul accepte d'aider Marie sans rien attendre en retour. C'est tout simplement un acte de bonté et générosité envers une personne en souffrance. Il y a beaucoup de tendresse et de compassion dans cette histoire. L'interprétation est bonne avec bien entendu un excellent Fernandel qui interprète Paul dans un registre très sobre, très touchant. Cela contribue à donner du sens au film. Alberto Sordi, monté sur ressorts, interprète le chauffeur de car surexcité car il vient d'avoir un fils. Le scénario est très pro nataliste. Le régime mussolinien voulait des enfants ... La France des années 50 en voulait aussi !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 313 fois
Aucun vote pour le moment

greenwich a ajouté ce film à 2 listes Sous le ciel de Provence

  • Films
    Illustration 1957

    1957

    Quelques films de l'année 1957

  • Films
    Affiche Le Petit Monde de Don Camillo

    Fernandel

    Quelques films avec Fernandel

Autres actions de greenwich Sous le ciel de Provence