Affiche Souvenirs perdus

Souvenirs perdus

(1950)
12345678910
Quand ?
6.2
  1. 1
  2. 0
  3. 2
  4. 3
  5. 6
  6. 15
  7. 13
  8. 4
  9. 0
  10. 2
  • 46
  • 6
  • 41

4 sketches aux tonalités différentes. 4 objets perdus et retrouvés dans un tiroir, qui font rejaillir un passé oublié pour achever leurs existences.

Casting : acteurs principauxSouvenirs perdus

Casting complet du film Souvenirs perdus
Critiques : avis d'internautes (5)
Souvenirs perdus
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Souvenirs perdus par ilnyakemaille

quelques objets (une statuette avec un tutu, une couronne funéraire, un vison, un violon) conservés dans le "temple de l'étourderie, le musée de la distraction, le service des objets trouvés" servent de prétexte à 4 sketches fort différents ; poésie, tragédie, comique ... Une pléiade d'acteurs ; un Blier égal à lui-même, un Montand chantant, un Gérard Philippe toujours trop théâtral, .....

Avatar ilnyakemaille
5
·
Critique de Souvenirs perdus par Maqroll

Je l’ai dit et redit, je n’aime pas les films à sketches… et ce n’est pas celui-là qui va me faire changer d’avis ! Il est réalisé par Christian-Jaque, un médiocre artisan surtout connu pour son carnet d’adresse (il a été le mari de Martine Carol, ça aide !) comme en témoigne le générique du film. Le premier volet, joué par Pierre Brasseur et Edwige Feuillère, est poussiéreux et se traîne. Le... Lire la critique de Souvenirs perdus

1
Avatar Maqroll
3
Maqroll ·
Découverte
Bureau des objets perdus

C'est une sorte de mystère : les films à sketches français ne valent en général pas tripette, alors qu'en la matière les réussites italiennes, voire britanniques, sont légion. En l'occurrence, ici, l'argument en vaut un autre : chaque objet déposé au bureau des objets perdus a une histoire à raconter. Malgré les contributions des frères Prévert et de l'excellent Henri Jeanson, les quatre... Lire l'avis à propos de Souvenirs perdus

Avatar 6nezfil
5
6nezfil ·
Nostalgie tragi-comique

Christian Jacques semble s’être perdu corps et âmes dans cette série d’historiettes à la Marcel Aimée, à la façade fauchée des sordides séries B que le cinéma d’après-guerre français avait pu honteusement cracher pendant une petite décennie encore, accablé d’une interprétation à tel point épouvantable qu’elle ne peut même prétendre à aucune espèce de catégorisation académique (Susy Delair,... Lire l'avis à propos de Souvenirs perdus

Avatar STEINER
1
STEINER ·
Toutes les critiques du film Souvenirs perdus (5)