Speed racer, la preuve que l'imagination n'est pas morte

Avis sur Speed Racer

Avatar Kousei
Critique publiée par le

Ca fait déjà plus de 7 ans que Speed Racer est sorti et je le vois seulement pour la première fois. Je n'avais pas particulièrement accroché aux Matrix, même si je reconnais leur caractère plus ou moins révolutionnaire.
Mais là, avec Speed Racer, j'ai pris une méga claque à tous les étages. Il faut réussir à y rentrer, tant les premières du film changent radicalement de tout ce dont on a l'habitude. Heureusement, on nous sert un énorme casting, Christina Ricci, Emile Hirsch, John Goodman, Susan Sarandon et j'en passe. Ces interprètes de grand talent nous permettent de rester le temps qu'il faut pour commencer à apprécier l'immense oeuvre qu'est Speed Racer.

On nous délivre ici un univers totalement fou, à la patte graphique et artistique énorme, à la fois, grandiose et colorée, et aux effets spéciaux en pagaille mais qui sont toujours du plus bel effet. Le but des Wachowski n'est pas ici de nous offrir des effets spéciaux ultra-réaliste, et c'est tant mieux. A la place, ils veulent nous faire entrer dans un univers dont la seule limite semble être donnée par l'imagination de nos réalisateurs. Et c'est quelque chose que je respecte et que j'apprécie énormément.
De nos jours, aussi bien dans les jeux vidéos qu'au cinéma, on a l'opportunité de pouvoir créer des mondes fous. Et pourtant, quand on regarde le résultat, rares sont les films qui dépotent et nous sorte vraiment de la réalité, tout comme les jeux. Même les RPGs fantastiques semblent se cantonner à créer des mondes imaginaires, mais qui restent proches du notre. Et encore aujourd'hui, je me demande toujours pourquoi. Où est la magie, où est le grandiose ? Avec Speed Racer, j'ai eu la preuve que cette magie n'est qu'une question de volonté.
Enfin, le scénar' n'est pas original mais tient parfaitement la route, avec quelques contre-pieds savoureux, et des morales convenues, mais trés sympas. Voila, si je devais résumer, je dirais que Speed Racer est une expérience. Une sacrée claque qui nous montre que créer des mondes extraordinaires, c'est possible, si l'on a le courage de sauter le pas. Malheureusement, l'échec commercial de Speed Racer n'a sans pas du encouragé les rêveurs potentiels, et c'est dommage. Mais il faut continuer d'essayer !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 215 fois
1 apprécie

Kousei a ajouté ce film à 2 listes Speed Racer

  • Films
    Affiche (500) jours ensemble

    Top 10 Films

    Ceux qui pensent que les romances "simples" n'ont pas leur place dans le panthéon du cinéma, passez votre chemin. Car cette...

  • Sondage Films
    Cover Les plus belles claques esthétiques

    Les plus belles claques esthétiques

    Avec : Speed Racer, Premier contact, Comet, 5 centimètres par seconde,

Autres actions de Kousei Speed Racer