"Spiders 2" nous fait patienter pendant une heure avant que les araignées géantes apparaissent...

Avis sur Spiders : Le Retour des araignées géantes

Avatar Ciné-Look
Critique publiée par le

Une heure de suspense sans que rien ne se passe pour un final avec des araignées géantes auquel tout le monde s'attend. "Spiders 2 : Breeding Ground" est loin d'être efficace...

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, "Spiders 2" n'est pas la pire daube qui soit. Le film est structuré, construit et les scénaristes ne reprennent pas bêtement le principe des araignées géantes comme créatures qui terrorisent les protagonistes pendant tout le film, mais ils essayent justement d'apporter un nouvel aspect au film. Seulement voilà, ça ne marche pas vraiment !

En effet, pendant une grande partie du film, nous suivons le parcours d'un jeune couple en croisière qui, suite à une tempête en mer qui les fait tomber à l'eau, sont sauvés par un cargo marchand qui les accueille comme il se doit. Mais petit à petit, tous deux vont se rendre compte que quelque chose de suspect se passe à bord. La plupart des portes du bâtiment sont closes, la radio décrite comme "hors-service" fonctionne, le médecin de bord n'a pas l'air très rassurant et fait quotidiennement des piqûres au mari, le capitaine se montre trop sympathique... Le tout sans compter les découvertes du mari dans le navire, que le médecin qualifie d'hallucinations.

Ainsi donc, si on entraperçoit une araignée géante dans la scène d'ouverture du film ou à travers deux minuscules séquences de cauchemar, les créatures velues à huit pattes ne font en réalité leur apparition qu'après une heure de film ! La première heure se focalise donc sur l'histoire de ce jeune couple qui se rend compte petit à petit que les choses ne tournent pas rond à bord. Malheureusement pour les scénaristes, toute cette construction du suspense progressif s'avère totalement inutile étant donné que tous les spectateurs savent parfaitement bien ce qui se trame sur le navire : le docteur est un scientifique fou qui fait des expériences avec des araignées géantes dans les tréfonds du navire. D'ailleurs, la plupart des spectateurs ne désirent que voir des araignées géantes déchiqueter des êtres humains, et ce n'est que pendant les trente dernières minutes qu'ils pourront en profiter.

En soi, le film se divise en deux parties qui auraient toutes deux pu faire l'objet d'un film différent. D'un côté ce couple sur le navire qui se rend compte que les choses ne tournent pas rond aurait pu faire l'objet d'un bon thriller avec une révélation finale efficace et intelligente car, après tout, la plupart des scènes sont convenables et les acteurs sont encore crédibles. D'un autre côté, ces trente dernières minutes d'action avec des araignées géantes se rapprochent plus des événements du premier film, bien que ces scènes n'ont absolument rien à envier au premier film, surtout du point de vue des effets spéciaux numériques très mauvais.

"Spiders 2", qui n'a par ailleurs aucun lien direct avec le premier film à part la présence des araignées géantes, se montre au final assez décevant. La première heure de film encore assez bien maîtrisée se voit anéantie par un final auquel tout le monde s'attend depuis le début. Au contraire, les fans des nanars horrifiques mal-foutus se plaindront de cette première heure où rien ne se passe pour profiter des séquences finales. Vraisemblablement, Nu Image n'avait pas assez d'argent pour permettre au film de multiplier les effets spéciaux, et c'est bien dommage.

Le pire, c'est que même les dernières trente minutes sont très pauvres en effets spéciaux. Les araignées sont d'une lenteur considérable par rapport à celles du premier épisode, à tel point que les personnages parviennent à marcher à leurs côtés sans que celles-ci ne fassent signe de les attaquer. A cela, l'un des protagoniste trouve la justification adéquate : "Elles sont calmes, on dirait qu'elles digèrent !" Vous l'aurez compris, le niveau du film n'est pas très élevé, en tout cas pour toutes les scènes qui impliquent des araignées. Même les explications du docteur pour justifier ses manipulations sur les araignées impliquant la mort de cobayes innocents est on ne peut plus "série B".

"Spiders 2 : Breeding Ground" ne présente au final que très peu d'intérêt, et ce n'est pas la présence des araignées géantes dans les séquences finales qui améliore la donne. Que du contraire!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 338 fois
2 apprécient

Ciné-Look a ajouté ce film à 1 liste Spiders : Le Retour des araignées géantes

Autres actions de Ciné-Look Spiders : Le Retour des araignées géantes