"Regardez, un message ! " "Oooooh"

Avis sur Spring Breakers

Avatar Mayhem
Critique publiée par le

J'ai vu et entendu un gros paquet de critiques positives sur ce film. C'est d'ailleurs pour ça que je l'ai visionné en attendant quelque chose d'assez construit et développé, avec peut-être un peu plus qu'un récit basique de "Spring Break".
Effectivement, il y a plus que ça (d'ailleurs, j'ai pas mis 3 pour rien). Par où commencer ?
Ce film essaie désespérément, à l'aide d'actrices pas convaincantes mais c'est pas grave car elles sont censées jouer des jeunes adultes américaines sans trop de cervelle (leur public habituel en plus vieux), de nous livrer une sorte de grande morale sur ce fameux "Spring Break", où l'on boit et baise tout l'été.

Je suppose ici que vous avez vu le film et que vous avez adopté l'interprétation que tout le monde semble avoir ; un film qui sort de l'ordinaire, montrant avec originalité, donc, les dangers de faire la fête et d'être conne en été. Tout ça à travers une histoire qui tiens parfaitement la route (IRONIE) ponctuée de petits trips psychédéliques où les acteurs répètent 100000000 fois la même chose au point qu'on en arrive à connaître par coeur le putain de script tellement il est petit. Objectif ici : montrer l'effondrement des valeurs (et normes) de la merveilleuse jeunesse américaine.

En fait, j'ai détesté ce film exactement pour la même raison que vous l'avez aimé. Il montre comment des écervelés sont dans une sorte de grand vide, que ce soit ces étudiantes ou bien le caïd du coin. Grâce à des scènes lourdes et franchement chiantes, la réalisatrice essaye (réussi peut-être) de montrer tout ça ; ce manque de conscience, cet espèce d'enfer qui aspire la jeunesse (illustré ici en partie par James Franco).

Je pourrais avoir aimé, seulement ça ne fonctionne pas. La dégradation de la jeunesse, putain, de la société entière, n'est pas censé être le tableau d'un film qui, aux yeux des gens assez cons pour aimer le film pour ce qu'il est et non pour ce qu'il sous-entend, est COOL. Le sujet est censé frapper un minimum. Regardez "God Bless America" ; la franchise, la dénonciation.

C'est exactement ce que ne fais pas "Spring Breakers" qui se perd dans les procédés pour essayer de nous faire comprendre dans quel monde vit cette jeunesse. Ici ce n'est pas le film qui est le plus critiquable, c'est l'interprétation de ce dernier par les sujets même du film. Ça ne devrais pas être les gens qui se rendent compte de toute cette connerie qui pigent le véritable fond du film, ça devrait être les concernés !
Ne comparez surtout pas ce film avec la mentalité d' "Idiocratie" car "Idiocratie" est un film qui s'assume, lui.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 471 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Mayhem Spring Breakers