Dérive vers le grossier

Avis sur Stalingrad

Avatar DerLowe
Critique publiée par le

Stalingrad 1943, nous sommes transportés dans une des batailles les plus importantes de la 2nde guerre mondiale, l'Allemagne nazie enchaine victoire sur victoire, les russes reculent, beaucoup pensent que tout est fini. Cependant Staline pense autrement, il lève plusieurs centaines de divisions et les envoies au combat, Stalingrad ne doit pas être perdue, c'est le symbole le l'URSS. La bataille s'enlise, la ville est détruite, les fantassins russes perdent espoir petit à petit... Il faut redonner du courage, de l'espoir, cet espoir va venir d'un petit paysan, un moujik, Vassili Zaïtsev, tireur d'élite presque malgré lui.

Dans ce film on change totalement de vision de la seconde guerre mondiale, quid du soldat Ryan, du Jour le plus long, etc... On redonne à César ce qui est à César, ce qui a beaucoup de mérite, le rôle de l'ex-URSS était et est encore très largement sous-apprécié tandis que le rôle des USA l'est beaucoup trop.

Nous suivons donc le jeune Vassili Zaïtsev, son engagement bien malgré lui, son arrivée à Stalingrad (et quelle arrivée ! Le décor est somptueux, intimidant même, je me rappelle de la salle qui s'était complétement tue, devant cette ville dévastée et ces soldats allant à la mort, même pas un bruit de popcorn c'est dire !). Nous arrivons sur la première scène de bataille et les premiers faits d'armes de Vassili Zaïtsev, le décor est planté, l’intrigue aussi.
Mais si seulement ça avait pu s'arrêter là ! Il a fallut que l'on rajoute une histoire d'amour complétement niaise qui détruit tout l'intérêt du film !
C'est bien dommage car les rôles étaient plutôt bien campés, le duel entre les deux tireurs d'élites, le rigueur allemande contre le fanatisme russe était intéressant, mais non cette pseudo-romance gâche absolument tout.

Ç’aurait pu être un très bon film de guerre, original, et ambitieux, il n'en n'est rien, il est réduit à un simple film sans grande importance.
Arrêtez le film après la 1ere bataille, vous en garderez un bon souvenir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 160 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de DerLowe Stalingrad