Pas loin du chaos

Avis sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Avatar VinceShepard
Critique publiée par le

Ca y est voici le dernier épisode, une saga se termine après 40 ans.
Dès les première minutes on se dit : Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Le film part dans tous
les sens. Une étrange impression qu’il manque un bout, comme si le film n’avait pas de début. On
vous pose une affirmation de la plus haute importance comme ça sans préliminaires. On sent une
volonté de faire le saut du 7 au 9, comme si on cherchait à faire oublier le 8 qui avait osé bousculer
l’ordre établi ? Comment transmettre de l’émotion quand une scène primordiale est cuttée pour
passer à une autre sans explication. Comment peut-on faire un montage si cauchemardesque ?
Il faut attendre la moitié du film pour avoir un enfin quelque chose d’épique. On a changé de réal ?
Non ? Ah bon…
Contrairement au 7 les scènes clés sont réussies mais ce n’est pas non plus la dinguerie. On n’est
passé pas loin de la catastrophe industrielle. Heureusement le sort réservé à Leia est respectueux et
touchant, c’est un bon point. Finalement c’est Adam Driver qui s’en sort le mieux avec une évolution
du personnage Kylo Ren impressionnante. Là où Rey est bien avec ses skills déjà craqués mais
marque moins au niveau personnalité. Le final est bon scénaristiquement mais il méritait qu’on s’y
arrête plus longuement, qu’on prenne le temps de monter en intensité. C’est vraiment un souci de
développement du scénario. Il fallait rajouter au moins 30 minutes.
Le meilleur combat de la postologie restera celui contre Snoke dans le 8. Autant dans la chorégraphie
que dans l’intensité. Au final ce n’est pas rendre service au film que de céder aux caprices des fans.
Ca Rian Johnson l’avait bien compris. L’acte Skywalker bouclé, espérons que la créativité va enfin
pouvoir s’exprimer librement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 266 fois
2 apprécient

Autres actions de VinceShepard Star Wars : L'Ascension de Skywalker