Amer, gloire et beauté

Avis sur Starry Eyes

Avatar Coyot
Critique publiée par le

Le film raconte la descente aux enfers d'une aspirante comédienne qui décroche une audition qui devrait enfin lui ouvrir les portes d'Hollywood. Pour cela elle devra accepter de changer fondamentalement.

C'est une excellente surprise! Les comédiens sonnent tous parfaitement justes, avec une mention spéciale à Alexandra Essoe (Sarah) qui porte le film et son personnage avec une grande conviction. Il y a aussi Pat Healy (Carl) qui nous offre une prestation aux antipodes de son personnage dans Cheap Thrills en réussissant à nous rendre attachant son personnage de tenancier de fast food. Le film nous plonge dans le calvaire d'une actrice qui pour décrocher un rôle finie par accepter des choses qui vont lui faire subir une transformation mentale et physique assez gore. On est pas loin du Cronenberg de la première époque. Il y a d'ailleurs une scène qui me semble être en écho direct à la "scène de l'ongle" dans La mouche; pour ceux qui l'ont vu. On peut aussi y voir une influence Lynchienne (Mulholland Drive). Seul petit défaut à mes oreilles, une musique qui surligne parfois beaucoup trop des images suffisamment fortes en elles mêmes.
Pour l'anecdote, les réalisateurs auraient écrit le film après avoir fait un casting auprès de nombreuse actrices pour un projet qui n'a jamais abouti.
Satire de la machine hollywoodienne; qui pour créer du rêve broie le destin des individus et porte aux nues ceux qui auront été prêts à sacrifier leur humanité pour devenir des icônes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 380 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Coyot Starry Eyes