"Et c'est nous les méchants ?"

Avis sur Suicide Squad

Avatar TheInfamousVAS
Critique publiée par le

Suicide Squad, c'est un film qui commence bien. Les vingt premières minutes consistent en gros à nous introduire les "super-méchants" du film, dans un style un peu cartoon et très stylé, avec de la bonne musique. C'est plutôt léger, assez marrant, bref c'est assez cool.

Pourtant, ça se gâte vite. Dès le départ, la présentation se fait car une responsable haut placée des Etats-Unis of fucking America explique, EN NOUS SPOILANT HONTEUSEMENT BATMAN VS SUPERMAN MERCI FILM POUR CEUX QUI L'ONT PAS VU COMME MOI (pardon), qu'elle veut réunir une poignée de super-vilains assez dangereux pour combattre le mal. Et une fois les présentations cools passées, on commence à se dire que QUAND MÊME C'EST UN PEU CON COMME IDÉE. Bon n'ayant pas vu les deux films précédents du récent DCCU je dis peut-être une connerie, mais on pourrait pas appeler Batman pour le job ? Mais si, le même Batman qui apparaît cinq minutes pour arrêter deux des super-vilains en question ! Mais passons. Parce qu'après tout, même si c'est débile niveau scénario, réunir des super-vilains, ça a du potentiel !

Bon, ensuite la moins intéressantes des super-vilains mais qui a des pouvoirs de ouf se retourne contre les gentils américains et réveille son frère-effet spécial numérique dégueulasse. Retour sur nos "héros/pas héros", qui continuent à faire de l'exposition et des blagues pas terribles, et on commence à se dire que ça manque d'enjeu quand même. Mais en fait, on découvre que tout ce temps la méchante traîtresse et son frère-effet spécial numérique dégueulasse ont grosso-modo détruit toute la ville et transformé tout le monde en cornichons à taille humaine ! Le tout dans des décors tout numériques pas très beaux. Comme c'est balo... Oui je dis balo parce qu'en regardant le film, on a du mal à en avoir quelque chose à foutre ! Parce que cette ville, qui n'est apparemment ni Metropolis ni Gotham (mais pas loin, Gotham étant citée PARCE QUE DC REGARDEZ NOUS AUSSI ON A UN UNIVERS WOOOOW), on en a rien vu ! On ne nous montre rien qui nous permet de nous attacher à quoi que ce soit, ou qui que ce soit ici. Parce qu'on a préféré nous montré des blagues nulles et une sous-intrigue avec le Joker (histoire de dire qu'on a mis le Joker dans le film). Bref, on va dire qu'on en a quelque chose à foutre (même si, en fait, non).

C'est le moment pour nos pas-héros d'entrer en action ! L'occasion de faire de nouvelles blagues, de nous montrer le soutif de Harley Quinn (c'était TELLEMENT nécessaire) et de faire entrer dans l'intrigue plein de militaires random dont on ne sait rien et encore d'autres super-vilains rapidement présentés en début de film et qu'on a déjà oublié, ajoutant de la confusion à une intrigue sans enjeu fort (bon, sur le papier, sauver une ville dont toute la population a visiblement été décimée c'est fort, mais dans le film on s'en fiche je vous assure).

Bon ensuite, on entre dans une période un peu creuse, avec des dialogues qui servent à rien à base de "oh les super-vilains veulent se barrer mais en fait non", quelques scènes d'action creuses, le tout dans les mêmes décors numériques moches de ville détruite qu'on a jamais vu dans des blockbusters de super-héros avant, non non non... Puis on alterne entre des phases d'action vaguement cools, avec des blagues, des dialogues inutiles qui tentent (en vain) de créer de l'enjeu autour des personnages et des événements de l'intrigue... Pour finir sur une grande bataille finale d'effet numériques moches, dont une bonne moitié se déroule dans une espèce de brouillard, qui fait qu'on ne voit pas grand chose (enfin, comme on s'en fiche, c'est pas très grave).

À la fin, SPOILERS OULALA, les gentils-pas-gentils gagnent, la fille possédée par la méchante qu'on a vu mourir revient à la vie (parce que c'est la gentille !) ET ON EN A TOUJOURS RIEN À FOUTRE. Parce que ce qui est bien dans le début de ce film, c'est que c'est très ouvert en terme d'intrigue. On voit bien que des choix existent. Mais non ! Au lieu de se concentrer sur l'intrigue du Joker, pour la développer par exemple, ou encore une autre, on part sur l'intrigue du super-vilain le moins intéressant qui fait sa rébellion et qui casse tout d'une ville dont on se fiche totalement... Et du coup, bah on décroche.

Au final, sans être déçu d'un film qui n'a pas tant d'importance que ça, on peut reprocher à ceux qui ont fait le film de ne pas avoir exploité leur concept. On se retrouve face à une équipe, avec des capacités diverses grâce auxquelles ils vont vaincre un méchant numérique qui veut tout casser (parce que... bah il peut, je sais pas), scénario que nous sert encore et encore Marvel et son MCU... Et là où aurait pu espérer un traitement mature et des super-vilains, on se retrouve face à un film vaguement drôle par moment, et des super pas vraiment vilains (en dehors des scènes d'exposition et quelques flashbacks, ils ne font rien de particulièrement méchant et ne se comportent pas différemment des Avengers par exemple). Ou sans en attendre autant, le film aurait au moins pu assumer son côté cartoon/rock'n'roll du départ, et garder ce ton dans une vraie intrigue de méchants, sans nous resservir le coup de la ville en danger et des scènes émotionnelles chiantes... Finalement, un peu le ton de la sous-intrigue du Joker... De là à dire que c'est ce film là qu'il aurait fallu faire...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 293 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

TheInfamousVAS a ajouté ce film à 5 listes Suicide Squad

Autres actions de TheInfamousVAS Suicide Squad