Super 7/10

Avis sur Super 8

Avatar Skywilly
Critique publiée par le

Loin d'un buzz monstrueux que les plus mauvaises critiques finissent avec un peu intelligent "pour pas grand-chose", (comme si juger un film sur son marketing était une preuve d'objectivité) Super 8 a su rapidement se faire connaitre auprès de tous les publics. Il s'annonçait comme un film intelligent, comme ceux des années 80 tels que Les Goonies, E.T ou même l'époque des Joe Dante à la Gremlins ou tout était possible, ou l'imaginaire prenait le pas sur tout le reste. J.J Abrams s'associe avec son désormais ami Steven Spielberg pour un résultat très particulier.

Amusant de voir que Super 8 trouve difficilement son identité. Un peu de 3eme Type, un peu d'E.T, beaucoup de Goonies, il faut attendre une bonne heure avant de trouver quelque peu de charisme à ce Super 8 tellement référencé qu'il pourrait faire peur. Mais ça, c'est sans compter sur le génie d'Abrams, peut-être le seul qu'on peut lui accorder sur toute son oeuvre, de savoir synthétiser une même énergie de groupe d'acteurs pour en tirer un naturel, un réalisme tel que même la mystérieuse et incroyable explosion d'un train ne parvient qu'à mettre en avant les personnages qui gravitent autour de l'événement. Cela ne vous rappelle pas un certain crash d'avion sur une ile déserte ?

L'histoire est très clichée. Un couple de très jeunes adolescents se découvrent un lien qui va les rapprocher (ici la mort d'un proche du jeune garçon héros) et avec leur fine équipe de réalisateurs du dimanche sur bobines Super 8, ils vont être les témoins d'une chose spectaculaire. En parallèle, les adultes sont incompétents, les soldats sont méchants, les armes à feu c'est le mal et l'esprit geek est le plus fort. Bon, ça, c'est vrai... Mais le truc, c'est que c'est justement avec une histoire aussi quelconque et calquée sur nos anciens films d'enfance que l'on parvient à en retrouver le charme. Pas à l'identique, pas vraiment, la faute à une approche forcément trop volontaire pour être totalement sincère et naturelle, mais on tombe tout de même facilement dans le panneau.

On en ressort alors avec la vraie impression d'avoir assisté à un beau spectacle, venu nous rappeler ce qu'est du cinéma d'action/fantastique avec des héros junior. Ce n'est pas encore avec ce film que J.J Abrams prouvera qu'il est plus qu'un simple bon réalisateur, mais force est de constater qu'il est de plus en plus efficace et sur la même longueur d'onde de beaucoup de cinéphiles ayant soif d'aventures plus amusantes, moins tonitruantes sur certains points et si ce n'est intelligentes, un peu plus morale que récemment dans les salles de cinéma. Du coup on se demande quand même comment Spielberg peut à la fois bosser avec J.J et Michael Bay parce que dans le genre "que tout oppose"...

Au passage, la "petite " Elle Fanning commence à réellement se montrer bien plus charmante et bonne actrice que sa non moins talentueuse soeur Dakota. Et surtout, ne partez pas pendant les crédits de fin : vous aurez une belle surprise, pleine de nostalgie de nos années collège créatives (ou pas, pour certain).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 186 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Skywilly Super 8