Affiche Sympathie pour le diable

Critiques de Sympathie pour le diable

Film de (2019)

L'étau de Sarajevo

Malgré la différence du contexte géographique et de personnalité de ses héros respectifs, il est tentant de comparer Camille et Sympathie pour le diable, deux films qui tracent le portrait de reporters de guerre. Le film de Guillaume de Fontenay s'appuie sur un personnage fort, complexe, intransigeant et charismatique, Paul Marchand, une sorte de modèle de journaliste qui témoigne et agit... Lire la critique de Sympathie pour le diable

6
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Critique de Sympathie pour le diable par turandot

Un choc, une vraie claque que ce film. Rarement une fiction (même inspirée de faits et personnages réels comme ici) n'aura montré avec autant de réalisme et surtout de justesse dans l'exposé des faits la situation à Sarajevo à cette époque . Et le tout sans complaisance pour montrer la violence (même si certains moments prennent aux tripes). La réalisation, très efficace, ne verse jamais dans... Lire l'avis à propos de Sympathie pour le diable

5
Avatar turandot
9
turandot ·

Don't waste your bullets, i am immortal...

SYMPATHIE POUR LE DIABLE (14,8) (Guillaume de Fontenay, FRA, 2019, 100min) : Pour son premier long métrage de fiction, le cinéaste québécois plonge le spectateur au cœur du conflit des Balkans pendant le siège de Sarajevo en 1992, à travers un portrait sans concession du reporter de guerre français Paul Marchand brillamment interprété par Niels Schneider. Cette fiction s’appuie sur le... Lire la critique de Sympathie pour le diable

5
Avatar seb2046
7
seb2046 ·

Une œuvre utile et pleine de bonne volonté mais qui hésite trop entre documentaire et fiction.

Les décors sont plus vrais que nature, le réalisme est à son comble et l’intensité du métier de reporter de guerre est montrée dans sa véracité la plus intense. Sur tous ces points, « Sympathie pour le Diable » ne peut souffrir d’aucune critique. Ce métier est tantôt montré de la plus belle des manières (adrénaline, métier indispensable pour ouvrir les yeux au monde, passion d’informer, vie à... Lire l'avis à propos de Sympathie pour le diable

Avatar Rémy Fiers
5
Rémy Fiers ·

Critique de Sympathie pour le diable par ffred

Pour son premier film, le québécois Guillaume de Fontenay retrace le portrait du reporter de guerre français Paul Marchand avec qui il était ami (suicidé en 2009) pendant le siège de Sarajevo (1992-1996) en adaptant le livre de celui-ci. Il nous plonge, avec efficacité, dans l'enfer de ce que fut un conflit longtemps ignoré du reste du monde. Une mise en scène, caméra à l'épaule, maitrisée et... Lire l'avis à propos de Sympathie pour le diable

Avatar ffred
7
ffred ·

"Sympathique"

Si vous aimez les films de guerre (ne vous attendez tout de même pas à voir un film de la même envergure que les classiques) faites un tour, c'est assez intéressant même si, selon moi, le siège de Sarajevo n'est pas vraiment assez expliqué : au final, ce qu'on apprend autour de lui est au début via la voix off et à la fin avec le texte, donc on ne ressent pas vraiment le poids du siège selon... Lire la critique de Sympathie pour le diable

Avatar Nalac
7
Nalac ·

Violent, passionnant, édifiant.

Tiré du livre du journaliste Paul Marchand, qui a couvert le siège de Sarajevo, Sympathie pour le diable coche toutes les cases du film de guerre réussi : une impression de réalité absolument sidérante (et je pèse mes mots), une sensibilité à fleur de peau, des morceaux de bravoures. Le film de guerre se dédouble rapidement : il sera non seulement question de rendre compte de ce que... Lire l'avis à propos de Sympathie pour le diable

Avatar Christoblog
9
Christoblog ·

Brouillon

En décidant de filmer à la façon d'un reporter, ce film fait le choix très fort de tout montrer, et ça on le remarque dans les 1e séquences du film, très crues, ce qui sera le cas pour la suite du long-métrage. Ainsi le film arrive à bien instaurer une ambiance d'insécurité par certains moments, et c'est ce qui lui redonne de la vie, car pendant les 2/3 du film le jeu d'acteur de Niels... Lire la critique de Sympathie pour le diable

Avatar Jules Dreyfus
6
Jules Dreyfus ·