Avis sur

Synecdoche, New York par Thrumb0

Avatar Thrumb0
Critique publiée par le

Bon, par où commencer ? Peut-être on se demandant quel était le putain de budget de cette pièce de théâtre, qui ne doit avoir d'égal que le budget maquillage du film, qui transforme le très bon Phillip Seymour Hoffman au gré de ses maladies et de son âge grandissant. La mise en abîme est aussi celle de l'acteur et du réalisateur, ce qui rend le film d'autant plus intéressant, parce qu'il est en quelque sorte la pièce que monte Caden, ou du moins son aboutissement final. Au niveau mise en abîme ça va être difficile de faire mieux que ça. C'est des poupées russes au level maximum (Inception c'est ridicule à côté). C'est vraiment dense (cligne des yeux et tu loupes toute une réflexion sur la vanité de la vie), tous les sujets sont abordés de près ou de moins, au même titre que la pièce de théâtre qui se veut "about everything".

Le film se résume assez bien par ce court dialogue entre Caden et Hazel:

Caden: "- I'm fun."
Hazel : "- Oh, sweetie, no, you're not."

Je pense qu'il n'existe pas de film moins fun que celui-ci. C'est vraiment déprimant, et c'est en partie dû au fait que le personnage principal souffre de tout ce dont une personne peut souffrir et qu'il enterre tous ses proches. Mais la tristesse de ce film vient de quelque chose bien plus profond. Et je vais m'arrêter là par peur de sortir des conneries.

Bref, c'est un film ambitieux comme jamais j'en ai vu, cependant j'ai vraiment eu du mal à accrocher. J'ai pas vraiment été sensible à l'action et l'histoire en générale, bien trop surréalistes à mes yeux pour pouvoir m'intéresser. Je vois les qualités évidentes de ce film, mais en termes de ressenti personnel je suis un peu passé à côté, c'est juste pas mon genre de film, dommage…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 86 fois
1 apprécie

Autres actions de Thrumb0 Synecdoche, New York