Faites des enfants ...

Avis sur Tanguy

Avatar garnold42
Critique publiée par le

Tanguy est un pur bijou du cinéma comique.

D'un côté, les parents interprétés par André Dussolier et Sabine Azéma ne veulent qu'une seule chose : se débarrasser de leur fils de 28 ans, Tanguy, vivant toujours chez eux d'ici à ce qu'il valide sa thèse.

De l'autre, Tanguy, interprété par Eric Berger. Un jeune adulte brillant, parlant chinois, japonais, préparant une thèse sur la Chine ancienne et donnant des cours pour arrondir les fins de mois. Parallèlement, il a conservé toutes ses mauvaises habitudes d'enfant gâté, incapable de faire quoi que ce soit pour aider ses parents, ne rangeant jamais ses affaires et bien d'autres tares. Par dessus tout, Tanguy est le roi des têtes à claques. Eternel philosophe, satisfait, optimiste, même quand la situation présente devrait pousser à le révolter. Que son père le réveille à 4h du matin pour des broutilles, il répondra que ce n'est pas grave. Que son père manque de lui causer une tétraplégie en jouant au tennis, il répondra que ce n'est pas grave. Que sa mère lui anéantisse trois ou quatre pages pour sa thèse, il répondra que ce n'est pas grave. Le tout avec un sourire béat et niais.

Et c'est cette différence parents/enfant qui est jouissive et crée des gags absolument irrésistibles. Les deux parents vont élaborer des stratagèmes toujours plus ignobles pour enfin virer leur enfant de chez eux, et ce dernier conservera toujours son légendaire sourire (sa légendaire bêtise?).

Parmi ces gags, signalons celui où la mère vient interrompre le cours donné par Tanguy pour lui apporter son 4h. Ou encore celui ou le père appelle une baby-sitter, en donnant à son fils l'autorisation de regarder Disney Channel jusqu'à 20h30. Des purs moments de bonheur.

Signalons également les hilarantes interventions de la mère de Dussolier, interprétée par Hélène Duc., irrésistible dès lors qu'elle parle du "pékinois".

Il est aussi intéressant de signaler qu'au début du film, on a le sentiment que Sabine Azéma est celle qui est le plus exaspérée par la présence de son fils, alors qu'André Dussolier semble le vivre un peu mieux. Au fil du film, le père ne peut plus supporter son fils, on le sent bien plus exaspéré que sa femme par cette situation.

Alors, malgré toutes ces indéniables qualités, pourquoi "seulement" 8 sur 10? Car vers la toute fin du film, certaines scènes semblent excessives et peuvent même mettre mal à l'aise, en premier lieu la scène du tribunal. Excessif aussi, lorsque Dussolier va jusqu'à payer deux hommes pour faire tabasser son fils.

En bref, ce qui restait bon enfant tombe parfois dans la haine pure et dure avant de finir sur un happy end un peu improbable au vue de ces scènes. Et qu'un père dise à son fils "tu ne vois pas qu'on te déteste" a du mal à passer. Car Tanguy est juste niais, mais aimant et certainement pas méchant.

Mais on ne retiendra que ces grands éclats de rire que procure le film. Et comme le dit si bien Tanguy : "Un jour, on l'appelle maman, et elle le reste pour toute la vie."

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1653 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de garnold42 Tanguy