Quand Taylor Lautner est la meilleure vanne du film

Avis sur Ted

Avatar Sacrimony
Critique publiée par le

Lorsque "Ted" est sorti, j'avais 15 ans et j'étais plutôt hypée. Un film avec un ours en peluche vivant qui passe son temps à se défoncer et à parler c*l ? Génial ! Sauf que les circonstances ont fait que je n'ai pas pu le voir au moment de sa sortie et après avoir reçu plusieurs avis élogieux de la part de quelques amis, ce film est pour moi tombé dans l'oubli.
Mais récemment j'ai eu l'occasion de le voir et je me suis dit "pourquoi pas ?".
Verdict ? Déception.

Alors mes attentes étaient sûrement trop hautes ; je m'attendais à quelque chose d'assez subversif (enfin en même temps, lesdites attentes remontent à mes 15 ans, et on n'a pas la même définition de "subversif" à 15 ans qu'à 18) et au final, je me retrouve avec un film cliché au possible et tombant beaucoup trop souvent dans le mélo.

Oui, voilà ce que j'ai retenu de ce long-métrage : cliché et mélo. Tout le film repose notamment sur ce cliché absolu de "euh oui alors y a deux potes qui vivent une fabuleuse amitié virile sauf que l'un des deux a une nana et que forcément, elle veut son mec pour elle toute seule alors elle va essayer de briser cette merveilleuse amitié". Sérieusement ? Vous savez, c'est pas parce que la fille en question trouve les prouts drôles et qu'elle a l'air de plutôt apprécier le meilleur ami de son copain que ça enlève tout le côté "meuf chiante et possessive" de la chose. Et puis ÉVIDEMMENT, il y a un riche trou du c*l arrogant qui veut se taper la copine du gentil. Parce qu'on a toujours besoin d'un méchant riche dans une histoire. Toujours.

Et pour le mélo... je ne m'étendrai pas là-dessus car c'est littéralement présent pendant tout le film. Et qu'au bout d'un moment, c'est lourd. Très lourd.

Et histoire de bien enfoncer le clou, ça se termine par un mariage. J'ai levé les yeux au ciel si fort à ce moment-ci que j'ai bien cru qu'ils allaient se bloquer dans mes orbites

Bon, à cet instant précis de la critique, vous devez vous dire que j'ai trouvé ce film incroyablement mauvais et vous demander pourquoi j'ai mis 5/10. Tout simplement parce que ce film (qui repose essentiellement sur l'humour) a quelques moments comiques plutôt efficaces (mais rarement recherchés) qui rendent le tout sympa. Sympa mais sans plus. Pour vous dire, la seule vanne qui m'a réellement surprise et faite rire se trouve à la toute fin du film. Genre à la dernière seconde. Voilà.
De plus, toute l'histoire avec le gamin pourri-gâté et son papa taré venait apporter quelque chose d'un peu plus original au film. C'est juste dommage que ce soit mal amené et qu'à chaque fois que ces deux personnages apparaissent à l'écran, ils tombent un peu comme un cheveu sur la soupe.

Donc pour résumer :
- Les moments comiques sont sympas mais ça ne vole pas très haut et c'est souvent très attendu et/ou vu, revu et rerevu.
- Les moments qui se veulent plus sérieux sont clichés et franchement agaçants.
- La dernière seconde du film est mon moment préféré de celui-ci.

Après avoir écrit cette critique, je me demande honnêtement si je ne devrais pas baisser ma note d'1 point. Mais je vais laisser ce 5/10 parce que j'ai tout de même passé un moment assez sympa devant le bouzin et que bon, l'idée de base était plutôt cool. Et puis je suis rarement sévère dans mes notations. Vwala.

Je recommande ce film si vous n'avez pas de grosses attentes en matière d'humour et si les stéréotypes de la superbe amitié virile, de la nana chiante et du méchant riche ne vous donnent pas envie de vous arracher les cils un par un. Peut également être un bon film de fin de soirée (vous savez, cette fin de soirée où tout le monde est à moitié arraché et sans aucunes exigences). Sinon, passez votre chemin.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 226 fois
1 apprécie

Autres actions de Sacrimony Ted