Peignoirs et mépris

Avis sur Thalasso

Avatar Graug  Lerent
Critique publiée par le

Le film méritait déjà 8 quand on découvre Gérard et Michel en peignoir qui boivent du rouge en mangeant des rillettes dans une suite. Une discussion sérieuse sur l’amour, la vie après la mort ou encore le sexe peut vite se transformer en tir vers François Hollande, le vin bio ou l’art moderne. Plus violent que Rambo.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 85 fois
1 apprécie

Autres actions de Graug Lerent Thalasso