Une comédie trop critiquée négativement à mon goût.

Avis sur The Boyfriend : Pourquoi lui ?

Avatar Punkkiel
Critique publiée par le

[Alerte spoil] > Cette critique est réservée à ceux qui ont vu le film.

C'est sidérant de voir à quel point les gens peuvent être méprisants, pleins de dégoûts lorsque que quelque chose ne leur correspond pas. L'expression "Les goûts et les couleurs" ne semble pas être comprise par tous.

Tout d'abord je suis agacée de voir que beaucoup estiment qu'il faille "être original" lorsque l'on créé quelque chose de "nouveau". Rien n'est réellement nouveau, rien n'est réellement original. Alors pourquoi les gens essayent de s'auto-convaincre que l'originalité existe ? N'est-ce pas un peu hypocrite, dans le fond ?

Alors oui le scénario est SIMPLE et l'humour aussi. Mais ce film est plutôt visuel / psychologique.

Il est visuel car le décor est bien travaillé, malgré la "simplicité de la vulgarité la plus basse".
C'est aussi un film que j'estime psychologique car nous avons l'image d'un beau-père classe, avec du goût, des manières, mais qui a un énorme balais dans le cul, ce qui ne l'aide pas à bien vivre sa vie: c'est un loser.
A l'opposé, on a le beau-fils qui passe pour un gros cassos écervelé et qui pourtant, n'a rien d'un loser: c'est plutôt un winner.
Il y a énormément de comparaisons dans le genre, à faire dans ce film.
Le contraste du grade sociétal élevé de Laird Mayhew et ses goûts "basse classe". Le duo beau-père / beau-fils, même si c'est "une dualité commune". L'opposé de la fille de bonne famille et son copain tatoué, aux gros muscles et mal coiffé.

James Franco, incarne un personnage vraiment très charismatique plein de bienveillance / de réussites malgré ce qu'il dégage au premier abord. Ce film met en valeur le fait qu'il ne faille pas juger les apparences, tout le long du film nous pouvons nous rendre compte de l'évolution de la pensée commune: au début sceptique et dans le rejet, la famille est plus que gênée ( - hormis l'adolescent qui n'a pas eu le temps d'être formaté par la société et qui n'a pas de préjugés - ), mais à la fin elle se rend compte qu'elle a fait erreur. Quelle belle leçon de vie.

Ce film remet en question la vulgarité, mais aussi les conditionnement sociétaux tels que les bonnes manières. Qui est pathétique dans l'histoire ? C'est la question qu'on devrait sans doutes se poser ici.

Je pense que beaucoup n'ont pas compris le sens du film, d'ailleurs, certains l'écrivent par eux-même "Tout le long du film on se demande où on va". Bref, moi je n'hésiterais pas à vous le recommander.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
1 apprécie

Autres actions de Punkkiel The Boyfriend : Pourquoi lui ?