OSS sans risette

Avis sur The Catcher Was a Spy

Avatar PanchoVilla
Critique publiée par le

Imaginez un peu : un joueur de baseball professionnel, bardé de diplômes, polyglotte, érudit, qui devient espion américain pour rendre compte de l'avancée des travaux allemands sur la bombe nucléaire et même tuer le savant à leur tête. Et c'est une histoire vraie ! Ca fait rêver, pas vrai ?

Hé bien, on déchante un peu. Le scénario est pourtant solide, on a droit à une belle reconstitution de l'époque et à une très bonne performance de Paul Rudd.
Mais le film ne sait pas s'il doit être un biopic ou un film d'espionnage, et gâche ainsi son potentiel dans les deux genres.
Il n'est pas un très bon biopic parce que les personnages gravitant autour de Moe Berg, protagoniste du film, sont aussi épais qu'une feuille de papier à cigarette. Cela pose un gros problème dans sa relation avec Estella, sa sexualité, que le film effleure si peu qu'on se demande vraiment si ça valait le coup de garder les scènes.
Il n'est pas non plus un très bon film d'espionnage, parce que la mission finale, l'assassinat de Heisenberg (je ne spoile rien c'est annoncé au début du film) est finalement expédiée en 10 minutes, sans que l'on ressente de la tension.
Ajoutons à cela le procédé douteux de raconter l'histoire dans un texte au début ET à la fin du film, signe que le film reconnaît ne pas se suffire à lui-même, et on obtient un tout pas mauvais, mais en-deçà des promesses et du potentiel. Cela reste quand même un film tout à fait regardable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 798 fois
1 apprécie

Autres actions de PanchoVilla The Catcher Was a Spy