Coup de maître ou coup dans l'eau?

Avis sur The Circle

Avatar Urizen
Critique publiée par le

Une idée : celui de l'anéantissement de toute vie privée, poussée à son paroxysme.
Le film s'attache à aller toujours plus loin dans l'exemple d'une compagnie : The Circle, qui aurait renoncé à toute éthique au profit de la "transparence" la plus totale, entrainant dans son sillon le monde entier.

En jouant la surenchère, il va paradoxalement nous déconnecter assez rapidement de la réalité en éradiquant toute question éthique. Ce qui assez dommage car c'est justement autour de l'éthique que tourne l'histoire. Les idées sont là mais se développent en s'écrasant les unes les autres plus qu'en s’étoffant. Les personnages sont là mais restent très superficiels dans l'ensemble. Du coup on est assez déçu par ce manque de réalisme qu'on sent volontaire. Sans lui, aucune transposition de la fiction à notre réalité quotidienne. Et sans ce lien, l'ensemble sonne creux, bancal, caricatural même.

D'un autre côté on peut aussi estimer que le côté superficiel du monde décrit dans ce film, avec son entreprise de bisounours flippants et son manque absolument intégral de recul et d'objectivité sur les changements sociétaux, constituent une passe de génie pour nous dépeindre un univers où nous serions tous des Sims.
Le personnage joué par Emma Watson est étonnant de psychotisme à tendance schizophrène. Des éléments divers viennent chambouler sa vie et ses réactions sont étonnamment déconcertantes.

Ainsi elle avance dans le développement d'une thèse prenant le contre-pied radical de la logique argumentative du film.

Du coup je reste dubitatif. The Circle, coup de maître ou coup dans l'eau?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 192 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Urizen The Circle