Le personnage joué par Steve Coogan vaut le détour

Avis sur The Dinner

Avatar M.H A.
Critique publiée par le

Le film ouvre sur la voix off du personnage principal Paul (Steve Coogan, épatant) qui pense à toutes les raisons pour lesquelles il ne veut pas aller à ce souper avec son frère, (Richard Gere, ordinaire), sénateur en pleine période électorale. Paul annonce à sa femme qu'il n'ira pas au restaurant. Celle-ci éclate d'un rire attendri. Elle connait son mari et son malaise social: Il lui fait la même scène à chaque fois. Ils iront donc à ce souper ou un litige familiale doit être discuté. J'ai beaucoup aimé la réalisation du film qui, même si elle est parfois oppressante, sert bien l'histoire et la tension entre les personnages. La fin m'a cependant déçue. J'ai l'impression qu'elle envoie le message inverse du reste du film! Ça commence comme un film indépendant et ça finit en blockbuster hollywoodien. bon. J'ai peut-être pas tout compris. De toute façon, le film vaut la peine pour le personnage de Paul, cet être asocial, qu'on hait, mais qu'on plaint en même temps. C'est rare de voir un personnage principal aussi antipathique, aussi malade, qui ne tombe pas dans la caricature du méchant "malade mental". Au contraire, parfois on l'aime beaucoup, surtout quand il parle de sa fierté de travailler pour l'école publique ou quand il critique l'hypocrisie de la société américaine dans les conflits internationaux. Enfin, j'ai aussi apprécié le fait que les personnages évoluent, se précisent et dévoilent des côtés inattendus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1021 fois
3 apprécient

Autres actions de M.H A. The Dinner