👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Il s'agit d'un film fantastique sud coréen.
Un produit chimique toxique est déversé (sur l'ordre d'un américain) dans le fleuve. Cela produit un monstre mutant qui s'attaque aux humains.
Mais il s'agit d'une métaphore, le monstre est une société sud coréenne américanisée qui n'écoute pas la population.
Les égouts ou le monstre se réfugie représente la face obscure de cette société.
Ce film nous présente une Corée à deux vitesses : une ville moderne, à l'américaine, mais inhumaine avec l'argent comme valeur suprême, et de l'autre côté des laissés pour compte (chômeurs, marginaux ...). La société est certes très organisée (police, armée, corps médical, ...) mais elle est complètement inefficace. Quelle est la place de l'individu dans cette société ?
Le film nous montre l'importance de la famille. C'est dans ce cadre que les personnages apparaissent très humains, très attachants dans toute leur simplicité. Il n'y a pas de super héro (le modèle américain du sauveur) mais des individus très simples et ayant plein de défauts qui se battent pour anéantir le monstre.
Les effets spéciaux sont bien faits.
Bong Joon Ho est un très bon réalisateur. Ses films sont très humains, émouvants.
greenwich
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Fantastique, Films d'épouvante et 2006

il y a 8 ans

1 j'aime

The Host
Sergent_Pepper
7
The Host

Mutant de l’innocence.

Bong Joon-ho aura exploré tous les genres : après la comédie sociale et canine, après le polar sociétal, place au film fantastique. Dans cette hétérogénéité, l’idée reste la même : une exploration...

Lire la critique

il y a 5 ans

80 j'aime

4

The Host
zombiraptor
8
The Host

La princesse et la grenouille

J'aimerais d'emblée mettre de côté toute décortication de sous-intrigue relationnelle, de complexité sociale ou autre discours politico-revendicateur élaboré qu'ont souvent besoin d'évoquer certains...

Lire la critique

il y a 7 ans

72 j'aime

31

The Host
Before-Sunrise
9
The Host

Tuons la mère ! [attention spoiler alert]

Une famille de grands cinglés mène une vie un peu décousue sur les bords du fleuve Han à Séoul. Il y a le grand-père qui tente de faire tourner sa boutique, sorte de snack miteux où grillent des...

Lire la critique

il y a 11 ans

60 j'aime

20

Le jour se lève
greenwich
8

Le jour se lève (1939)

Est-ce que j'ai la gueule à faire l'amour avec un souvenir ? Le film démarre par un crime ... Le criminel s'enferme dans son appartement et résiste à la police. La suite du film se compose de...

Lire la critique

il y a 8 ans

21 j'aime

4

La Dame de Shanghai
greenwich
10

La dame de Shanghai (1947)

Il s'agit d'un film noir tout à fait spécial. Elsa se fait agresser. Michael intervient et met les agresseurs en fuite. Arthur, l'époux d'Elsa est un célèbre avocat fortuné. Il engage Michael a bord...

Lire la critique

il y a 7 ans

19 j'aime

6

Europe 51
greenwich
9
Europe 51

Europe 51 (1953)

Il s'agit d'un film néoréaliste tourné en noir et blanc. Le film dure presque 2 heures et il est d'une grande intensité. Irène est l'épouse d'un grand industriel, elle est aussi la mère d'un jeune...

Lire la critique

il y a 7 ans

17 j'aime