Avis sur

The Last Girl - Celle qui a tous les dons par Sébastien Picout

Avatar Sébastien Picout
Critique publiée par le

" Wouah ! Mais, c'est incroyable ... Après le film classique "La nuit des morts vivants", l'horrifique "Evil Dead", le violent "28 jours plus tard", les comiques "Zombieland" et "Shaun of the dead", le psychologique "Contracted", le romantique "Warm bodies", le film à found footage "REC", les films d'action : "World war Z" et "Dernier train pour Busan" etc ..., les films de zombies continuent à varier et enrichir leur style scénaristique ! Pff ! Quelle imagination fourmillante pour continuer à nous déstabiliser et à nous faire peur ! Wouah !
En une fraction de seconde, on est complètement dans le film "The last girl. Très intriguant, ce film qui me frappe déjà par les images violentes où une enfant prisonnière dans une cellule, est attachée de sangles sur leurs poignées et leur front par des militaires et amenée vers une classe souterraine dans un bunker en pleine campagne anglaise ! Est-ce des enfants délinquants dans une prison ? Pourquoi on les éduque attachés ? Eh bien, non, il s'agit des enfants infectés par un virus zombie mais ils sont capables de penser et de ressentir des émotions ... Quelle idée originale ! Wouah ! Le film "The last girl" raconte l'histoire de Mélanie, jeune fille infectée, qui est passionnée par les cours de mythologie grecque et qui s'attache à l'enseignante Hélen Justineau. Cette dernière n'approuve pas les méthodes dures envers les enfants bien dressés. Bon, un jour, la base militaire est envahie par des zombies. Mélanie, l'enseignante Hélène, la scientifique froide, tellement convaincue qu'elle sera capable de créer un antidote contre le virus zombie et quelques militaires s'échappent, ils vont se réfugier dans une ville Londres, envahie par de mystérieuses plantes dans l'espoir de trouver une laboratoire pour faire des expériences scientifiques et pour trouver un antidote ... A Londres, on découvre des zombies démunis de toute forme de conscience ... Justement, qui sont les enfants zombies capables de penser ? D'où vient le virus "Zombie" ? Encore, l'idée de son origine est originale, je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher vos surprises ... Le casting est parfait. Sennia Nanuna qui joue le rôle d'une jeune fille zombie, pourtant charmante et respectueuse, est surprenante dans sa personnalité tellement ambiguë qu'on ne sait vraiment pas si on a bien fait de la suivre pour se protéger ... On est déboussolé face à son sourire mystérieux et ses regards malicieux. On s'interroge si elle n'est pas en train de fomenter une piège ... Quels sont ses réelles intentions par rapport à l'enseignante, à la scientifique et aux quelques militaires ? En faire de futures proies ou bien les protéger ? On guette alors le moindre signe annonciateur de rebondissements à venir ou de danger ... D'ailleurs, j'ai bien aimé les scènes teintées de couleur verdâtre, pour accentuer l'impression d'être dans un univers post-apocalyptique et nous faire comprendre que la nature a repris le dessus de l'humanité ... J'ai beaucoup aimé ce film tellement fascinant, intriguant ! Pas mal ! "

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 212 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Sébastien Picout The Last Girl - Celle qui a tous les dons