Je suis Elizabeth la femme poisson

Avis sur The Little Mermaid

Avatar Real Cosmic M
Critique publiée par le

Critique avec beaucoup de spoiler ! Mais vu le niveau du film ce n'est pas grâve

Qu'est-ce qu'une sirène ? Il s'agit d'une créature mi-femme mi-poisson inspirée à la fois des mythe nordiques et des mythes grecs. J'en ai fait une mini-chronique ici sur 20 faits moins connus en rapport. Cela fait des années que je suis en quête du film de Sirène ultime, du meilleur film sur la créature mythique. Et ce n'est pas gagné. Parce que pour 2 films cultes sur le conte d'Andersen (La version Disney et la version japanimation), Ponyo sur la Falaise quelques films sympathiques avec une sirène au centre de l'intrigue, les Peter Pan, Splash et Pirate des Caraïbes 4, on a eu beaucoup de raté. Ce film, je voulais croire qu'il serait une bonne interprétation du conte ou une bonne version alternative ! Tu penses !!! C'est l'un des pires films de 2018 que j'ai vu, il était à 2 doigts d'être le pire avec tous les défauts qu'il possède.

Téléfilm Disney

Je n'aime pas voir ou critiquer les téléfilms sur le simple fait qu'ils sont des téléfilms. Parce que des bons téléfilms, ça existe ! Ils sont de plus en plus rares mais il y en a de bons ! Là, le film est tellement fainéant à tous les niveaux que cela en est presque triste. La réalisation en conte aurait pu être intéressante mais le film fait est bien trop mécanique à ce niveau : on met de la musique féerique parce qu'il faut le faire, on met de la musique dramatique parce qu'il faut de la musique dramatique (comme par hasard quand il y a le grand méchant sorcier). Même la mise en scène fait téléfilm avec son aspect conte qui devient cliché au bout d'un moment. Pire, on voit les fonds verts ! Mais ce n'est pas la réalisation imparfaite ou limitée à la Mowgli ou Wonder Woman, c'est littéralement moche ! Et je n'aime pas dire qu'un film est moche car cela peut-être une intention de l'artiste. Sauf que là, il n'y a aucune intention que de faire un téléfilm de noël pour enfant. Et je ne parle pas du reste.

Le journaliste et la sirène

Comme héro on a ... Cam Harrison (comment ça c'est pas lui) joué par l'un des personnages principaux du Monde de Narnia (à savoir la saga de films d'héroïc-fantasy la moins intéressante des années 2000) William Moseley. Et je ne comprends pas ce personnage. Il est totalement lisse ! C'est un journaliste sceptique qui ne croit pas en la magie (on va y revenir sur cette thématique) qui travail dans un journal enquêtant sur les phénomènes magiques avec sa fille un poil maladive (on va y revenir sur celle-là). Juste une question : pourquoi travaille-t-il toujours dans le journal ? Et puis pour un sceptique, il n'est pas si sceptique que ça ! Il parait juste gêné qu'on lui parle de magie. Ce n'est pas comme la fille de Wendy dans Peter Pan 2 qui dit d'amblé à la Fée Clochette qu'elle ne croit pas en l'existence de fée. Et puis son enquête, qu'est-ce qu'elle est conne ! A aucun moment il ne dit : "Hé mais c'est peut-être qu'il s'agit d'une femme déguisée avec une fausse queue de poisson." Il ne sort jamais cette excuse. Le pire est qu'il est le seul à vraiment être sceptique ! Tout le monde a l'air d'y croire sauf lui ! Le film ne possède aucune nuance et surtout, il va s'en dire qu'on sent à des kilomètres qu'il sera l'amoureux de la sirène !

Tiens parlons-en de la sirène. Elizabeth (Poppy Drayton qui n'a joué dans rien de notable à part les
Les Chroniques de Shannara ) est vraiment la sirène naïve prisonnière du méchant et qui veut s'en aller du cirque, tomber amoureuse de Cam , être l'idole de Elle et c'est tout. Elle est un peu mignonne et attachante mais elle aussi est sans relief. Mais là où le film est incohérent, c'est au sujet de sa métamorphose. Une bonne fois pour toute : ARRÊTEZ CETTE PUTAIN DE MÉTAMORPHOSE PAR LA MARÉE !!!. Je ne comprends toujours pas pourquoi il y a des réalisateurs qui donnent ce genre de métamorphose ! Cela marchait pas sur le téléfilm Mermaid qui pourtant cumulait des situations de tensions où les sirènes risquaient d'être démasquées ! Là elle n'a que 4 scènes en sirènes avec 2 où on voit sa métamorphose dont une qui ne respecte PAS DU TOUT le faite qu'elle se transforme à marée haute ! Et l'autre, il a suffit que Cam dise que la marée a monté pour qu'elle s'enfuit comme Cendrillon (alors qu'en faite qu'il n'a jamais cru et ...pourquoi elle n'a pas senti qu'elle devait se cacher ? Tu es une sirène donc tu connais comment marche ta métamorphose !).

Et Elle (Loreto Peralta). C'est une Mary Sue. Voilà. Littéralement. Elle sourit quasiment tout le temps et elle arbore toujours un visage d'enfant niaise ! Et peut-être que je suis dur avec ce personnage mais elle est littéralement une Mary Sue. On dit même qu'elle possède le cœur d'une sirène et elle a la fin, elle a des super-pouvoirs venant de...je ne sais pas, du cœur, de la sorcière, de la sirène, je ne sais pas.

Les autres personnages ne s'en sortent pas mieux.

Le méchant Locke (Armando Gutierrez) est un plagiat du Docteur Facilier (en plus le film se déroule en Louisiane donc ça n'aide pas), en plus cliché, Thora leur alliée (Shanna Collins) est une diseuse de bonne aventure et une magicienne jouant les Deus Ex Machina, Ulysses est un homme loup. Le principal homme de main est oubliable au possible etc etc. Bon il y a bien la grand-mère Eloïse qui est sympathique auquel le film nous donne des indices pour lequel il s'agirait bien de Elle vieillie et Lorene jouée par la Harriette de la Vie de Famille et ...William Forsthyste.

Pourquoi ce film est mal écrit

De base, ce film prend le conte d'Andersen pour en faire sa propre version. Pourquoi pas sur le papier. Mais on dirait qu'il n'a pris que la surface sans retenir l'essence du conte (comme toutes les adaptations sauf le court métrage russe et Splash). On pourrait faire se reproche sur Ponyo sur la Falaise et la Petite Sirène, sauf que ces 2 films ont pris des libertés tout en respectant le fond, et le réadaptant en le rendant moins dark voire moins bons (Coucou la Petite Sirène) en rendant plus manichéens mais pas moins pertinents tout en respectant l'essence même du personnage et des thématiques comme le sacrifice ou l'amour impossible. Même Pirates des Caraïbes 4 l'a fait (même si les sirènes sont plus une menace qu'autres choses et Syrena n'est pas le personnage féminin des plus intéressante). Celui-là, n'a fait que reprendre superficiellement le thème pour un film fade et mal écrit. Non seulement les personnages sont sans reliefs, mais ils n'ont aucune évolution. Le film est incohérent envers son propre concept (la sirène n'est même pas vraiment le centre du récit mais juste un prétexte) et la thématique est qu'il faut croire en la magie. La magie n'est pas quelque chose de cool ni de fondamentalement mauvais. Et le fait de ne pas croire en la magie n'est pas quelque chose de néfaste. Ce qui est mauvais est de rendre le monde logique car le monde a besoin d'une part de mystère , de magie et de féerie. C'est ce que raconte Harry Potter, c'est ce que raconte Peter Pan, c'est ce que raconte toutes les bonnes œuvres féeriques. Mais même dans ce film c'est raté parce que Cam n'est pas foncièrement anti-magie et même son enquête en interrogeant les miraculés est très superficielle (pour ne pas dire pas crédibilité. Tout est raté dans ce film avec un climax déjà exploité pas mal de fois (dont le film Splash Too).

Dans mes mauvais films sympathiques

Je ne pensais pas que ce film aurait pu être un excellent film, mais au moins un film moyen. Mais je ne m'attendais pas à ce qu'il soit dans mon top des pires films de 2018. Le pire est qu'il n'est pas détestable volontairement et il a un aspect conte plutôt bienvenue pour le public visée...mais tout est raté dans ce film. Tout. Il n'y a absolument rien qui va ! Ni la forme, ni le fond. Bref, c'est vraiment une bouse et ça m'attriste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
4 apprécient

Real Cosmic M a ajouté ce film à 6 listes The Little Mermaid

Autres actions de Real Cosmic M The Little Mermaid