Affiche The Pervert's Guide to Cinéma

The Pervert's Guide to Cinéma

(2006)
12345678910
Quand ?
6.6
  1. 1
  2. 2
  3. 2
  4. 1
  5. 4
  6. 18
  7. 33
  8. 11
  9. 6
  10. 4
  • 82
  • 9
  • 129

Le guide du cinéma du perverti (The Pervert's Guide to Cinema) amène le téléspectateur sur un voyage exaltant traversant certains des meilleurs films jamais réalisés. Comme présentateur et guide se trouve le charismatique Slavoj Zizek, philosophe et psychanalyste Slovéniain. Avec une approche...

Casting : acteurs principauxThe Pervert's Guide to Cinéma

Casting complet du documentaire The Pervert's Guide to Cinéma

PostsThe Pervert's Guide to Cinéma

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?

Critiques : avis d'internautes (5)

The Pervert's Guide to Cinéma
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
« Of course, who but the mother ? »

J'abhorre la psychanalyse car, simple littérature psychologisante, elle s'impose religion de l'interprétation, c'est-à-dire qu'elle affirme des interprétations bien circonscrites avec autorité : toute remise en question de l'Œdipe ou de la horde primitive ne peut être que la preuve d'une incrédulité qui prend sa source dans l'incompréhension et l'imbécilité. Plus encore que les psychologues,...

13 33
Avatar gallu
1
·
Critique de The Pervert's Guide to Cinéma par Ju H

6/10 - Pourquoi pas, mais c'est pas urgent. Le bonhomme se met en scène, extrapole à fond et en fait des tonnes. On a en effet affaire à un psychanalyste excentrique et cinéphile (Gallu parle dans sa critique d'un intellectuel masturbateur, vous êtes prévenu) qui propose des analyses de films souvent tirés par les cheveux certes, à prendre avec des pincettes. Insupportable pour certains donc,... Lire la critique de The Pervert's Guide to Cinéma

2
Avatar Ju H
6
Ju H ·
The Pervert's Pli of Cinema

J'ai beaucoup aimé ce documentaire, notamment la subjectivité et l'énergie de Slavoj Zizek pour animer son sujet. Il prend le "pli", pour citer Deleuze, d'analyser l'histoire du cinéma sur la prisme freudien. Il reprend sa formule "Surmoi, ça et moi" pour y intégrer et disséquer les méthodologies de grands réalisateurs. Ce parti pris lui permet d'analyser ses œuvres... Lire l'avis à propos de The Pervert's Guide to Cinéma

1
Avatar haroldb
8
haroldb ·
Découverte
Critique de The Pervert's Guide to Cinéma par alenbi

Vu il y a quelques temps déjà mais je m'étais laissé ça comme commentaires: "* Analyse de grands classiques du ciné d'un point de vue freudien, moi/surmoi/ça * Mal à suivre la continuité de l'analyse qui passe d'un sujet à un autre sans réelle logique… * 3 parts: le cinéma nous retourne nos anxiétés et réveille nos désirs / les fantasmes sont mis en scène comme le cinéma pour lutter contre... Lire la critique de The Pervert's Guide to Cinéma

Avatar alenbi
7
alenbi ·
Rien de pervers ou presque

Un philosophe réputé décortique des films populaires en s'appuyant sur des analyses de séquences. Contredisant bien souvent les interprétations populaires qui en avaient été tirées, Zizek revient, entre autres, sur les films de Lynch, Hitchcock, Tarkovski et Coppola. Sa passion pour le cinéma traverse l'écran. Docu immersif à revoir plusieurs fois. Lire la critique de The Pervert's Guide to Cinéma

1
Avatar Kurosiewicz
7
Kurosiewicz ·
Toutes les critiques du documentaire The Pervert's Guide to Cinéma (5)
Vous pourriez également aimer...