"I give you my son "

Avis sur The Tree of Life, l'arbre de vie

Avatar Sarouhh
Critique publiée par le

Bon ben voilà, après des mois d'attente, The Tree of Life en avant-première. L'attente, l'excitation et me voilà vite perplexe...Je ne sais pas quoi penser de ce film, je ne peux pas lui donner de note. Mon 5, la moyenne, ne veut rien dire tant que je suis en interrogation devant cet ovni.
C'est clair que Malick maîtrise l'art de la caméra, les mouvements d'appareil, la qualité des images. Rien à redire là-dessus. Mais dans quel but? Je m'imagine bien l'équipe technique qui attend des jours pour avoir le plan parfait d'un essaim d'oiseau. Certes...
Oui nous sommes habitués à voir des films constuits scénaristiquement, qui nous emmènent d'un bout à l'autre, mais là je suis désolée, au bout d'un moment, le sens n'est plus. Et ne me parlez pas de réflexion métaphysique sur la vie. Je ne comprends pas comment un réalisateur comme lui, capable de filmer la nature de façon si transcendante, peut se résoudre à rester dans une philosophie "christiquo divino" chrétienne.
Je n'avais qu'une envie, c'est que cette musique messianique incessante et omniprésente s'achève. La puissance et la force des images ne résident pas dans l'utilisation qu'on peut faire de la musique. Je pense que celles-ci auraient largement pu parler d'elles-mêmes.
Le fond est bon, la forme aussi évidemment, mais c'est tellement surchargé et ça gâche, à mon humble avis, tout le propos. La durée est excessive, les dinosaures sont hors contexte. Nous ne savons finalement rien des personnages, pourquoi ils agissent de cette façon, tout reste en suspend, pourtant en 2h18 il aurait eu le temps d'expliquer le pourquoi du comment.
Certes c'est au spectateur de rentrer dans cette réflexion sur la vie, la mort, ce que c'est d'être bon, mais le propos est trop axé sur le religieux et ceci m'a vraiment rebutée. Nous ne sommes pas là pour prendre en compte le point de vue du réalisateur.
Je tire par contre mon chapeau à Brad Pitt qui présente un jeu d'acteur parfait, on y croit, je le voyais réellement en père strict et autoritaire. Quant à Sean Penn, j'ai lu qu'il était ce que Carla Bruni est à Woody Allen et ce n'est malheureusement pas tout à fait faux..
Je pourrais encore m'étendre, mais les réflexions sont toujours les mêmes, que penser de ce film?Peut-être que dans 20 ans, 30 ans, 40 ans, ce sera un chef d'oeuvre et qu'il n'a pas été compris par son public contemporain. Peut être. Peut être qu'il aurait été plus judicieux de le présenter en documentaire sur la terre, je ne sais pas.
Mais juste pour conclure par un énorme bémol, la fin. Tous les personnages se retrouvent dans un espèce de paradis perdu, les jeunes, les vieux, bonne idée. Mais une mère, bien qu'elle soit crédule et naïve (elle vole même !!), qui a perdu son enfant, qui est en deuil, ça m'étonnerait qu'elle se résolve à donner son fils à "Dieu". Je ne sais que dire du film, mais je peux affirmer avec certitude que cette fin m'a débectée.
Alors oui Malick, esthétiquement magnifique, délice (ou délire?) visuel, oui mais POURQUOI ? Plaisir égoïste de s'amuser avec les images? Envie de sortir des carcans hollywoodiens? En tout cas aucune comparaison n'est finalement envisageable avec 2001 ..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3087 fois
82 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de Sarouhh The Tree of Life, l'arbre de vie