Deuil de briques

Avis sur The Wall

Avatar Before-Sunrise
Critique publiée par le

Qu'il fait bon de voir un film récent qui ne dure pas 2h40. J'exagère à peine, mais déjà, sous la barre des 2 heures ils sont rares, mais sous celle des 1h45 ils se comptent sur les doigts d'une main. Ce format-ci permet à The Wall d'aller droit au but, de ramasser un peu son récit comme une nouvelle ou une fable à la morale bien intéressante.

Car ne nous leurrons pas, ce qui fait une grande partie de la force de ce film (à part Aaron Taylor-Johnson qui en fait magnifiquement des tonnes) c'est ses dernières minutes qui envoient ce petit film "sans prétention" vers quelques sommets surprenants. En effet, ils sont légion ces films-concepts qui peinent à maintenir un intérêt lorsque la fin approche. Car l'apogée d'une nouvelle ou d'une fable c'est sa chute.

Le rythme est tenu d'un bout à l'autre et même si l'histoire ne peut éviter certains clichés du genre pour offrir quelques rebondissement (une blessure, un manque d'eau...), elle se suit avec suspens et enthousiame. Le réalisme des scènes et le léger arrière-plan politique y sont également pour quelque chose. N'allons pas jusqu'à dire que c'est un pamphlet pacifiste couillu, mais il a le mérite de faire un réfléchir en plus de faire bouffer ses doigts au spectateur.

J'avais beaucoup aimé Doug Liman pour Edge of Tomorrow et Jason Bourne, il vient de transformer son essai.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2097 fois
19 apprécient

Before-Sunrise a ajouté ce film à 3 listes The Wall

Autres actions de Before-Sunrise The Wall