Thor, dieu de la foudre. Portman, déesse des navets.

Avis sur Thor

Avatar Lamren
Critique publiée par le

Comme tous, j'ai été voir l'adaptation cinématographique de thor sceptique.
Quelle fut ma surprise.
Premièrement, le background historique de Thor EST respecté. Admirable.
Enfin presque.
Normalement, lorsque Odin le bannit sur terre pour le punir de son arrogance et idiotie, il perd la mémoire et devient Donald Blake, un médecin.
Il devient également Donald dans le film, mais conserve sa mémoire et donc ses "manières" d'asgarde. Soit.
Le frère adoptif de Thor, Loki, est relativement bien fichu mais sa haîne pour son frère et son aversion envers ses parents est montrée de manière assez ambigue.
Il s'agit du dieu de la tromperie, mais tout de même, jusqu'à la fin on se demande s'il en voulait vraiment à son père. (voir son frère) Dans le comics, la question est vite résolue.
Le bannissement de Thor est également relativement juste, le royaume des géants de glace ainsi que celui de Asgarde est bien foutu. Le background est donc respecté.
Même les coups de Thor et son comportement en combat sont assez réalistes, sans compter la carrure de l'acteur principal (à part sa fichue barbe) qui convient parfaitement à Thor.
Jusque là donc, c'est plutôt une bonne surprise.

Puis, s'attendant à un navet et n'ayant donc pas regardé les acteurs du film, un élément chaotique né pour créer la destruction apparaît à l'écran :
Nathalie Portman. Vous avalez vos chips de travers, votre sauce fromage refroidit et durcit instantanément. Votre sang afflue vers vos yeux (et un peu vers l'entrejambe, quand même), votre main se porte doucement à votre chaussure et la frotte avec hargne.
Je n'ai même pas besoin d'expliquer : Portman ainsi que son personnage n'ont rien à foutre dans ce film et ne servent à rien.
On sent simplement que le scénariste avait besoin d'un élément qui nous permette d'identifier Thor en tant qu'humain seulement voilà : on en a rien à foutre.
Il serait sérieusement temps que les scénaristes comprennent que le héros et seul le héros nous intéresse, et que portman aurait pu avoir la décence de mourir dans le film (ou en tournage). Il manque des scènes d'introspection et de remises en question qui font tout le charisme de nos bons vieux héros torturés.
Thor est donc bien représenté, mais seulement en apparence. Sa personnalité est trop inconnue du scénariste.
C'est dommage, car le background était là, vraiment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 646 fois
2 apprécient

Autres actions de Lamren Thor