Un buddy-movie décomplexé et incroyablement fun !

Avis sur Thor : Ragnarok

Avatar Sinar1107
Critique publiée par le

Bien...je ressens toujours ce petit frémissement lorsque je parle d'un film Marvel. En tant que fan, c'est peu dire que j'attendais beaucoup Thor Ragnarok. Les deux premiers volets étaient corrects mais possédaient de gros défauts. Rien qu'en voyant la bande annonce, on sait que ce dernier opus sera différent, qu'il va révolutionner la franchise la moins appréciée de l’univers Marvel. Le film a-t-il réussi son pari ?

Oui...totalement. Taika Waititi, réalisateur néo-zélandais connu pour ses comédies indépendantes, a été l'heureux élu. Quel choix étonnant de la part de notre bon vieux Kevin Feige, le Big boss de Marvel ! Par rapport à certaines sagas telle que Star Wars ou à d'autres univers cinématographique tel que DC Comics, le réalisateur a révélé avoir eu toute les libertés qu'il voulait. Les studios n'ont rien censurés et ça se sent ! Parlons tout d'abord de l'ambiance du film. Les images sont très colorées et débordent d'énergie. On remarque évidemment l'inspiration des Gardiens de la Galaxie, renforçant ainsi l'aspect connecté de l'univers Marvel. Au revoir la Terre et ses super-héros réalistes et bonjour l'espace et ses créatures absurdes. Le film rappelle évidemment de part son esthétique et son aspect kitsch les années 80, période que j'affectionne tout particulièrement. Thor Ragnarok a vraiment une mise en scène bien à lui, rappelant par certains plans les jeux vidéos d'arcades qui ont marqués plusieurs générations. Ces plans "rétro" et sa phénoménale palette de couleurs peuvent néanmoins en dérouter certains. Mais ce que l'on peut affirmer, c'est que le film assume totalement son esthétique et s'en sert à de nombreuses reprises, notamment avec l'élément le plus présent dans ce dernier opus: l'humour.

En effet, Taika Waititi décide d'axer son film sur l'humour, un choix pas si étonnant que ça lorsque l'on connait Marvel. Sauf que ici, il prend le dessus sur tout le reste. On ne peut que remarquer l'humour du réalisateur, passant de situations absurdes à des blagues enfantines drôle sur le moment mais qui deviennent très rapidement lourdes et répétitives. Un des plus gros problèmes du film, c'est évidemment que cet humour désamorce les moments plus sérieux et décrédibilise les scènes se voulant tragique. Mais ne vous inquiétez pas cher lecteur, le film est drôle dans son ensemble et certaines blagues font mouche, notamment le comique de situation. Ce surplus d'humour change donc certains personnages qui révèlent leur potentiel comique.

Et je veux bien sur parler de notre cher Thor Odinson, toujours interprété par l'excellent Chris Hemsworth. D'habitude peu intéressant, naïf et assez ennuyeux, le personnage a subi une transformation complète. Il balance désormais des blagues toutes les deux minutes et possède énormément de second degrés. On met du temps à s’habituer à cette version de Thor tout en se rendant très vite compte qu'elle correspond parfaitement à l'image du personnage. Mais ce qui est le plus important dans ce dernier film, c'est l'évolution des différents personnages tels que Thor, Loki ou Hulk donnant des scènes très intéressantes. La relation des deux frères est d'ailleurs contre-balancée et offre de nouvelles perspectives alléchantes. Loki, alias l'anti-héros génialissime, a l'occasion de revenir sur ses actes et de se remettre en cause. Hulk, quant à lui, tient un grand rôle dans le Ragnarok et se montre sous un nouveau jour. La dualité entre Bruce Banner et son alter-ego aux muscles vert est d'ailleurs très bien représentée et fait le lien avec Avengers 2. Une nouvelle alliée fait aussi son apparition sous les traits de Tessa Thompson, tout simplement parfaite dans le rôle. Elle possède une histoire, une évolution ainsi qu'un charme indéniable. C'est toujours jouissif de voir une nouvelle héroïne badass qui entre en jeu dans cet univers connecté. Les seconds rôles sont également à souligner, un peu plus développés que dans les autres films. Je pense à Heimdall qui nous montre enfin son coup d'épée ou encore à Odin qui se révèle plus complexe qu'on ne le pensait. Contrairement à la plupart des critiques que j'ai pu lire, je n'ai pas spécialement apprécié le personnage du Grand maître joué par Jeff Goldblum, extravagant mais pas aussi drôle que je l'imaginais. Je finirais cette pléiade de personnages par la première méchante du MCU, Hela. Elle en impose, possédant le charisme de son actrice oscarisée Cate Blanchett. On voit qu'elle s'amuse comme une folle tout en se démarquant des autres vilains oubliables de Marvel.

Ensuite, je tiens à vous rassurer, les scènes d'actions sont jouissives et bien chorégraphiées, rythmées par d’incroyable morceaux. C'est d'ailleurs étonnant que les musiques des différentes bandes annonces soient retenues dans le film. Taika Waititi, malgré son inexpérience en blockbuster, arrive à insuffler de l'épique dans ses scènes d'actions, ce qu'il manquait dans Spider-man Homecoming ou dans les Gardiens de la Galaxie 2. La musique parcourant le film est aussi inédite et se distingue des autres bande-originales, rappelant une nouvelle fois les années 80.

Ainsi, Thor Ragnarok donne une nouvelle facette au personnage de Thor qui devient attachant et amusant. Son duo avec Hulk fonctionne à merveille et offre de belles scènes. On voit clairement que Marvel a su exploité son univers connecté en rassemblant ces deux Avengers. Malgré un petit coup de mou au milieu du film, ce dernier opus s'affirme comme le meilleur de la trilogie. Très divertissant, fun et décomplexé, il rappelle une nouvelle fois le talent de Kevin Feige, dénichant de nouveaux réalisateurs inconnus qui arrivent à transmettre leur patte dans les images, en l’occurrence ici l'humour et l'esprit très coloré. Au delà de ça, Thor Ragnarok a des répercussions importantes sur nos héros et prépare le dantesque Avenger Infinity War.

Note = 7,5/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 170 fois
2 apprécient

Sinar1107 a ajouté ce film à 3 listes Thor : Ragnarok

Autres actions de Sinar1107 Thor : Ragnarok