Tu t'es vu quand t'as bu ?

Avis sur Twilight : Chapitre 1 - Fascination

Avatar Eleonore Bridge
Critique publiée par le

A quoi ais-je assisté ? Catherine Hardwicke et sa dream team avaient pas un peu trop picolé avant de faire ce film ? Je vois pas autre chose, ils se sont forcément organisé une grande beuverie avant de s'y mettre. Bon, j'imagine que c'était pour oublier leur misère et les 25 malheureux euros qu'ils avaient visiblement pour monter ce film.

Une beuverie et un budget minable ça nous donne quoi ?

> Des plans qui tanguent et filent la nausée : Eh toi là ! Repose moi cette caméra tout de suite et va finir ton punch coco, merci t'es gentil !

> Une directrice du casting avec une gueule de bois pas possible qui a choisi ses acteurs au wall mart du coin : Rosalie, sensée incarner la beauté et la perfection dans le bouquin est aussi stylée que Shakira dans les 90's. On va même dire que tout le casting des vampires est grotesque...

> Une maquilleuse visiblement en plein coma éthylique qui a laissé les vampires dans la merde, obligés d'aller s'acheter eux même du fond de teint blanc au magasin de farce et attrapes du coin, pour s'en tartiner à la va vite avant chaque scène. C'est simple, quand Carlisle est entré en scène je n'ai pas pu retenir un gloussement : c'était juste risible.

> Une costumière en proie à son adoration pour Johnny Depp, en plein délire artistique : c'était quoi ces méchants vampires dans la brume déguisés en pirates des caraïbes ? J'ai failli m'étouffer avec mes pop corns !!

> Un rythme insupportable : ben oui hein, quand on veut mettre absolument TOUT le bouquin dans 1h30 de film c'est compliqué : allééé on traîne pas les gars, on n'a pas la journée !! J'ai l'impression de m'être tapé un enchaînement de photos à toute vitesse comme à une mauvaise soirée diapos. Je pense que quand on n'a pas lu le bouquin on ne comprend même pas la moitié du film.

> Des effets spéciaux piqués aux pires séries des années 70, les vampires courent très très vite un peu comme wonder woman avec une traînée derrière eux. Et quand Edouard scintille au soleil avec un petit bruitage de noël c'est à se pisser dessus.

> Des acteurs complètement laissés pour compte, pendant que toute l'équipe du film cuve son vin, ils se dépatouillent comme ils peuvent, mais ça fait peine à voir.

> Et euh, y a pas quelqu'un qui a oublié d'éteindre la sono ? Non parce que je crois qu'il doit y avoir à peine 6 minutes de film sans musique, c'est un tout petit peu agaçant vous ne trouvez pas ?

Le meilleur navet que j'ai jamais vu !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 500 fois
11 apprécient · 2 n'apprécient pas

Eleonore Bridge a ajouté ce film à 1 liste Twilight : Chapitre 1 - Fascination

Autres actions de Eleonore Bridge Twilight : Chapitre 1 - Fascination