Avis sur

Un homme et une femme par Stanleywhite

Avatar Stanleywhite
Critique publiée par le

Sur un air de Francis Lai, le célébrissime "Chabadabada...." Claude Lelouch filme avec grâce et légèreté la naissance d'une histoire d'amour entre "un homme et une femme". Ils se trouvent et se retrouvent sans cesse dans ce Deauville fantomatique en hiver où personne d'autre ne semble exister à leurs yeux.
Malgré quelques tics de mise-en-scène très "Nouvelle vague" ( des digressions sur l'art, un recours aux chansons un peu excessif et des dialogues ou trop écrits, ou complètement improvisés..) et des longueurs ( certes, Jean-Louis Trintignant pilote lui-même les bolides, mais cela mérite-t-il d'être filmé sous tous les angles pendant de si longues minutes?) le film est touchant lorsqu'il évoque le deuil et la lente cicatrisation qui s'en suit : à l'image de son métier, lui fonce la tête la première dans cette nouvelle histoire, elle n'est tout d'abord qu'une passagère qui se laisse conduire...
L'image est toujours lumineuse et se décline sans fil conducteur en couleurs, en noir et blanc ou en sépia. Lelouch y filme les paysages hivernaux avec le même amour que ses acteurs principaux et a su magnifier une histoire simple et universelle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 179 fois
1 apprécie

Autres actions de Stanleywhite Un homme et une femme