Le premier film ?

Avis sur Une partie de cartes

Avatar mavhoc
Critique publiée par le

Si on demande aujourd'hui "qui est le père du cinéma", on va surement nous offrir la première famille du même sexe (et incestueuse) de l'Histoire : les frères Lumière qui ont donné la vie à ce média magnifique qu'on a nommé, depuis, le septième art. Pourtant, à bien y regarder de plus près, le premier à comprendre la porté artistique du média, le premier à voir son potentiel, à comprendre qu'il y aura là un changement majeur dans l'histoire du monde, c'est Georges Méliès.
Si les procréateurs sont les frères Lumière, le père, celui qui a élevé le cinéma, qui l'a aidé à grandir, qui en a fait ce que c'est aujourd'hui, c'est Georges Méliès. Le papa spirituel du cinéma, c'est lui, c'est lui qui a tenu le berceau et lui a fait faire ses premiers pas.
Or, Une partie de Carte est son premier film (et le premier remake du cinéma). Cinématographiquement c'est proche du néant, son seul intérêt est peut être de voir qu'il s'agit bien d'un test (diversité des expressions, quelques mouvements qui peuvent être vu comme des tests pour de futures créations), mais mon dieu, historiquement parlant ce film, c'est le Graal ! On ne peut qu'être ému devant ce court-métrage.
Certes, on en retire rien, ou plutôt quasi-rien, car ce quasiment, c'est l'Histoire qui est en mouvement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de mavhoc Une partie de cartes