Violence des échanges en milieu pas tempéré

Avis sur Une vie violente

Avatar TravisBickle
Critique publiée par le

Ersatz corse des Affranchis ? Rien à voir ! Ici, pas de romantisme, ni de flamboyance : juste l'âpreté des combats politiques, l'aridité de la terre corse, la violence sourde des rapports humains. Mention à la lumière de Claire Mathon, qui refuse tout cliché, pour mieux souligner les teintes blafardes et sombres de la Corse. Un vrai film politique qui parvient à tenir à égale distance les tenants de la violence, les jeunes générations et les combattants historiques.
Au centre du jeu, un jeune étudiant bourgeois, tiraillé entre le combat avec les armes de la politique et le combat à mains armées. Passionnant dans son discours, le film l'est tout autant dans ses partis pris de mise en scène : plans séquences qui laissent peu à peu la violence éclater, inserts qui surcadrent les personnages renforçant leur solitude, plans fixes qui s'attardent sur des conversations rhétoriques, voire très quotidiennes et terre à terre - à l'instar de ce repas entre femmes qui évoque aussi bien Almodovar que Pialat. C'est dire l'importance que Thierry de Peretti accorde à ses acteurs, tous parfaits, une vraie pépinière !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 310 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de TravisBickle Une vie violente