J'y crois à mort !

Avis sur Very Good Girls

Avatar Before-Sunrise
Critique publiée par le

Very Good Girls ne compile pas tous les clichés sur les jeunes filles américaines de 18 ans, non, il compile tous les clichés des jeunes filles américaines de 18 ans dans les films américains.
C’est une nuance non négligeable car non seulement le film est rapidement extrêmement irritant, mais en plus il ne possède aucune once de crédibilité. Il se veut réaliste, tendre et subtil alors qu’il n’est que creux, fadeur et stéréotypes.

Car oui, Elisabeth Olsen et Dakota Fanning sont deux jeunes vierges de 18 ans qui se trouvent insignifiantes voire moches. On tique un chouïa. Si l’une est tout de même craquante, la seconde (Olsen bien sûr) est carrément magnifique. Déjà, le film est totalement hors sujet.
Par la suite, tout n’est que clichés de films indé prétentieux et mièvre : de longues scènes sur fond musical pourri, des seconds rôles sur le retour (Dreyfuss, Moore, Barkin…), des plans où perce le soleil à travers les baguettes blondes de Fanning, des regards fuyants vers l’horizon, des première fois décomplexées dans le garage des parents, sans sueur ni aucun autre fluide corporel, des héroïnes qui changent de vêtements à chaque plan, des spots parfaits dans la ville de NY pour tourner une scène de 15 secondes (faisons 3 km dans la ville pour se coller devant le pont de Brooklyn pour discuter 3 minutes avant que je ne file en courant, ouin, ouin)…

Vous l’aurez compris, ce film est tellement méta qu’il en devient risible. En plus, on se surprend à se dire que Dakota Fanning jouait bien mieux dans un certain épisode de Friends quand elle avait 7 ans.

En bref, comme l’a si justement dit Seigneurao devant le bousin, on se demande pourquoi l’affiche du film n’est pas plus jaune.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 643 fois
9 apprécient · 1 n'apprécie pas

Before-Sunrise a ajouté ce film à 2 listes Very Good Girls

Autres actions de Before-Sunrise Very Good Girls