Joe l'incruste.

Avis sur Viens chez moi, j'habite chez une copine

Avatar Gand-Alf
Critique publiée par le

Adaptée d'une pièce de théâtre de Luis Rego et Didier Kaminka, une comédie typique du début des années 80 (chanson de Renaud à l'appui), qui fait toujours son petit effet (si on aime ce genre, bien entendu), qui ne paie pas de mine mais dotée d'un énorme capital sympathie, en grande partie dû à de très bonnes répliques et à l'énergie de ses comédiens, Michel Blanc, éternel chieur number one, et Bernard Giraudeau, beaux gosse bonne poire, en tête.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 973 fois
7 apprécient

Gand-Alf a ajouté ce film à 2 listes Viens chez moi, j'habite chez une copine

  • Films
    Cover 1981.

    1981.

    Avec : Scanners, Viens chez moi, j'habite chez une copine, The Incredible Shrinking Woman, Meurtres à la Saint-Valentin,

  • Films
    Illustration Ces films qui me donnent la pêche.

    Ces films qui me donnent la pêche.

    Un film a généralement pour devoir de nous ouvrir les yeux sur le monde et ses injustices, de nous rendre plus intelligent, de...

Autres actions de Gand-Alf Viens chez moi, j'habite chez une copine