Jusqu'où va le perfectionnisme ?

Avis sur Whiplash

Avatar Helenchen
Critique publiée par le

Etre musicien, cela demande du temps, et plus que ce que l'on peut s'imaginer, une grande force mentale et un déterminisme pointu. Dans notre monde de consommation où la solution de facilité et le principe du moindre effort sont les plus préconisés, on en perd notre force mentale. Mais, jusqu'où doit-on souffrir pour aboutir à nos rêves les plus fous ? A partir de quel moment doit-on abandonner ceux-ci ? Whisplash nous fait pousser cette frontière qui se trouve entre le "il faut continuer" et le "il faut s'arreter" tout au long du film.
Fletcher, difficile à cerner au début, nous fait reconsidérer la manipulation des gens. Là aussi, la limite de la manipulation est remise en question, jusqu'où peut-on aller pour atteindre la perfection ?
Ce film montre outre les conditions de vie et l'acharnement des musiciens, une jolie leçon sur la légitimité des sacrifices à faire pour atteindre ses objectifs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 965 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Helenchen Whiplash