Three chords and the truth

Avis sur Wild Rose

Avatar xlr8
Critique publiée par le

En ces temps où les chansons qui passent à la télé et sur les radios me désolent généralement, je me retrouve à apprécier de plus en plus la musique country, non seulement car elle est jouée par des musiciens, mais aussi car les paroles me touchent par leurs apparentes simplicité et sincérité.

Wild Rose est un film qui s'adresse aux amateurs de country music, ainsi qu'aux cinéphiles qui savent apprécier les histoires ancrées dans le réel. Il n'y a pas de place dans Wild Rose, pour du surnaturel, de l'action testostéronée, ou pour de l'humour qui sortirait de nulle part.

La grande force de Wild Rose est son casting, où les hommes ont une place négligeable. Tout d'abord Jessie Buckley. L'Irlandaise, que j'avais découverte dans Jersey Affair (merci SC ^^ ) où elle tenait le rôle d'un personnage plutôt introverti, montre ici une autre facette de son talent en incarnant Rose-Lynn Harlan, une mère de famille vraiment WILD ^^ Dès les premières minutes, je ne pouvais qu'être séduit par cette nature tourbillonnante ^^ Julie Walters ensuite, qui joue le rôle de la mère de Rose. Elle joue juste, pas de cabotinage, ou d'affectation outrancière. Sophie Okonedo enfin, qui joue le rôle de Susannah, la patronne de Rose (elle fait le ménage) et que je n'avais pas vu au ciné depuis Aeon Flux ^^ Susannah est une femme bourgeoise, qui est séduite par la nature fonceuse de Rose et qui aura envie de l'aider à atteindre ses rêves.

La réalisation est sage et académique. Pas de morceau bravoure à signaler pour ma part. La mise en scène est sobre et se cale au rythme des états d'ame de Rose.

Et enfin, il y a la musique. Country Girl, chanson du groupe écossais Primal Scream, Outlaw State of Mind, chanson de Chris Stapleton, Born to Run et Boulder to Birmingham, chansons d'Emmylou Harris, Peace in This House et When I Reach the Place I'm Goin, chansons de Wynonna Judd (a cappella pour Peace in This House dans le film), et enfin Glasgow (No Place Like Home), chanson écrite et composée par Mary Steenburgen, oui oui, l'inoubliable Clara Clayton, la fiancée de Doc Emmett Brown dans Retour vers le futur 3 ^^

Un mot pour dire que le slogan "vous pouvez oublier A Star Is Born" est un peu outrancier. Se faire de la pub sur le dos d'un grand succès... Pour moi, les deux films sont bons mais différents. Ils ne racontent pas la même histoire. A Star Is Born est avant tout une romance, doublé d'une histoire "Rise & Fall". Wild Rose est un Feel Good Movie, basé sur le parcours d'une jeune femme, que l'on va voir mûrir et grandir pour être enfin en accord avec le tatouage qu'elle arbore fièrement sur son bras, "Three chords and the truth" tiré de la chanson du même nom, de Sara Evans et dont le refrain dit

And I don't know why, I don't know how
But with his song he turned my life and
This old car around
Just when I thought I was over you
He changed my life with three chords and the truth

Et je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment
Mais avec cette chanson il a fait faire demi-tour à ma vie et à
Cette vieille voiture
Juste au moment où je pensais que c'était fini entre nous
Il a changé ma vie avec trois accords et la vérité.

Et ça, ça décrit bien la country ^^

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1392 fois
5 apprécient

Autres actions de xlr8 Wild Rose