Shoot'em island.

Avis sur Wilderness

Avatar Sid_Nitrik
Critique publiée par le

Deuxième réalisation du britannique Michael J Bassett, après « La Tranchée », et encore un film horrifique d'Outre Manche où le Bien et le Mal ne sont jamais clairement identifiés. D'ailleurs le film n'est, encore une fois pour ce réalisateur, ni bon, ni mauvais. Pas mauvais dans la mesure où le scénario de ce survival insulaire et forestier, trash à souhait, comporte quelques retournements assez bien sentis ainsi qu'un rythme plutôt soutenu permettant de rester accroché. De même, les personnages s'avèrent un peu plus creusés qu'ils en ont l'air, du moins plus originaux que les sempiternelles ados américains aussi esthétiques que peu crédibles. Le réalisateur fait évoluer ici une jeunesse sans aucun repère, ultraviolente et dénuée de toute morale. Et l'apprentissage forcé de la vie en communauté va engendrer un carnage dont les facteurs sont tant externes qu'internes. Pour une fois dans un film d'horreur, les victimes feraient presque aussi peur que leurs bourreaux. Un film pas non plus génial cependant du fait d'une réalisation assez laide, de l'utilisation d'un concept horrifique somme toute pas franchement original et de la présence de pas mal d'incohérences qui semblent bien arranger le réalisateur quand l'inspiration manque. De plus, la fin, très convenue, clôt le film sur une note qui tranche pas mal avec l'aspect froid et nihiliste de l'ensemble. Rajoutons des dialogues trop souvent facilement orduriers (je veux bien que ce ne soit pas des enfants de choeur mais quand même...), deux ou trois scènes ridicules et vous obtenez une série B, honnête, mais qui aurait gagné à être peaufinée par son réalisateur (encore une fois).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 240 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Sid_Nitrik Wilderness