Une famille en or !

Avis sur Wonder Woman : Bloodlines

Avatar Le Gourmatron
Critique publiée par le

C'est décidé ! Wonder Woman se tire de Themyscira avec le Commandant Trévor après avoir défiée sa mère qui l'exile pour la peine ! Elle est accueillie en Amérique par une charmante famille dont la mère passionnée d'archéologie ignore totalement son ado de fille en plein mal-être.
Des années plus tard, Wonder Woman est célèbre, sa sœur d'adoption a mal tournée et s'est alliée à des vilaines pour attaquer et détruire Thémyscira. Notre héroïne pourra-t-elle sauver sa demi-sœur et sa patrie qui l'une comme l'autre ne veulent plus d'elle.

Eh bien, ce que je craignais est arrivé ! Warner DC Animation qui jusqu'à présent forçait le respect par la qualité de ses histoires tout autant que par l'animation, fait dans le médiocre depuis l'année dernière. A croire que les dirigeants de la firme ont décidé de couler la licence et de rejoindre la qualité très moyenne des films plutôt que de continuer dans le remarquable travail d'animation fait jusqu'à présent. Car, en effet, les films d'animation étaient la plupart du temps supérieurs à leur frère du grand écran. Et bien c'est fini ! Tout pourri pour tout le monde à présent ! La médiocratie a gagné en faveur du rayon produits dérivés.
Le scénario est volontairement embrouillé entre méchantes, histoire de famille, romances et re-méchante sortie de nulle part. Le tout en 83 mn, c'est chaud !
Les rapports entre les personnages sont inconsistants et sans aucun relief, ni profondeur. Les véhicules, tous en CGI non cell-shadés, jurent terriblement avec le décors. L'animation est à l'économie ce qui rend les combats ennuyeux. Et pour finir, cerise sur le gâteau de caca, le sidekick féminin racisée, petite génie rigolote et LGBTQI qui est tout heureuse à la fin de tâter des croupes amazones comme le bon camionneur qui sommeille en elle. Elle c'est le combo ultime de toute les communautés beuglantes qu'aiment brosser dans le sens du poils les dirigeants avides d'un max de clients !
Désespérant. A éviter.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 208 fois
2 apprécient

Autres actions de Le Gourmatron Wonder Woman : Bloodlines