Voyage Pitt-oresque.

Avis sur World War Z

Avatar Cater
Critique publiée par le

Aujourd'hui, je pourrais vous parler des immeubles tous tagués, des lumières qui clignotent comme si pendant une invasion de zombie on se mettait à dégrader les biens publics. Je pourrais parler des hispaniques toujours accueillant mais qui forcément parlent pas la langue, du scientifique intelligent de Harvard qui explique la situation sans besoin de source parce qu'il vient de Harvard, de l'invention du lancer de grenade dans un avion et de l'utilité de toujours mettre sa ceinture. Je pourrai parler des zombies qui savent limite voler, des centres de recherches qui apparaissent entre deux arbres, des gens/murs/objets qui passent devant la caméra tout le temps, du placement de produit le plus révoltant de toute l'histoire du cinéma. Je pourrais vous parler de toute la cohérence du film qui fait actuellement du Base Jump dans le fameux gouffre scénaristique, vous savez, celui où on comprends comment Bruce Wayne rentre à Gotham dans The Dark Knight Rises.

Mais non, aujourd'hui je vais vous parler de Brad...bordel Brad.

Tu en a tellement rien à foutre que ça en devient magique, tu coupes des bras avec des couteaux à beurre, tu te fais une armure en magazine Closer avec une telle classe. Tu te permets même un petit tour en bicyclette. Tu te fais des petits cocktails typhus-ebola que tu t'injectes pour sauver la planète. T'as une petite soif, t'es humain c'est normal après tout ce que t'as vécu, tu prends un Pepsi, je te comprends. Les zombies ne te touche pas Brad, les airbags, les débris de carcasse d'avion qui te traverse le bide tu les emmerdes c'est des jaloux, t'es au dessus de tout mon grand, tu fais des pancakes comme personnes. T'as oublié le ventoline de ta fille ? Pas grave, rien qu'à te regarder on trouve une autre façon de respirer.

C'est absolument incroyable comment j'adore cet acteur, sérieusement. Brad Pitt c'est un mec dans n'importe quel film je le trouve magnifique, il peut lui arriver n'importe quoi, il sera toujours aussi impeccable. Il se prends des balles dans la tête dans au moins trois de ses films, même quand il joue un forain il est là, dans toute sa splendeur et son élégance. À jamais dans mon cœur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 186 fois
2 apprécient

Cater a ajouté ce film à 1 liste World War Z

Autres actions de Cater World War Z