X fois mieux que le premier (SPOILERS)

Avis sur X-Men 2

Avatar sparowtony
Critique publiée par le

Sorti 3 ans après le premier volet et son joli succès au box-office, Bryan Singer (de retour derrière la caméra) met les bouchées doubles. Et le résultat est bien meilleur que le premier. Pour commencer, ce qui m'impressionne le plus dans ce film, c'est l'équilibre qu'a réussi à instaurer Singer. Il y a un nombre assez important de personnages et d'intrigues, et tout est parfaitement géré: le récit est fluide, bien monté, et chacun (ou presque) a son heure de gloire. Que ce soit Wolverine, Diablo, Lady Deathstrike, Jean, Tornade, Magneto, Mystique, voir même Colossus...au final, seul le pauvre Cyclope est assez oublié dans tout ça (et c'est pas le troisième volet qui va arranger ça). Mais c'est minime tant tout le reste est riche et maitrisé. Car franchement, arriver à faire co-exister les X-men, Magneto et Mystique, Stryker et ses acolytes, ainsi que les plus jeunes comme Malicia ou Bobby (très bonne idée de plus les impliquer)...je dis chapeau. Car jamais on ne frôle l'overdose. Un exploit que Singer reproduira d'ailleurs pour Days of future past.

Tant qu'on parle des personnages, autant s'attaquer au casting. Et sans surprise, comme pour le premier, il est génial. Les acteurs dont les personnages gagnent plus en profondeur sont ainsi encore meilleurs: Hugh Jackman, notamment, et surtout Famke Janssen. Son personnage de Jean devient plus fascinant et attachant que dans le premier, et elle se retrouve au coeur de l'une des scènes les plus émouvantes du long-métrage. Au niveau des nouveaux venus, c'est du tout bon: Alan Cumming est génialissime en Diablo (son personnage l'est tout autant) et le génial Bryan Cox...est toujours aussi génial comme à son habitude dans le rôle du nouveau venu dans la saga William Stryker.
Personnage très intéressant, qui plus est, et qui creuse plus en profondeur l'une des thématiques principales de la saga: l'intolérance (comme dit dans ma critique du premier). D'ailleurs, on assiste à un moment à l'attaque du manoir par Stryker: ce passage fait curieusement penser à une attaque de nazis dans les ghettos juifs. Mais le film (et c'est là l'une de ses autres qualités) nuance et ne présente jamais des personnages ni tout blancs ni tout noirs. Car Stryker (même si il est un peu trop cruel pour provoquer une quelconque empathie) a cette haine des mutants à cause d'une tragédie familiale, par exemple. Et on assiste à une alliance de 2 confréries de mutants face à un danger commun, les divergences entre les personnages étant quand même présentes. Certes, c'est assez léger, mais ça reste plaisant.

Au delà de la réussite au niveau de l'écriture des personnages ou des messages délivrés, le scénario plus généralement est fortement maitrisé. Comme j'ai pu le marquer plus haut, beaucoup de personnages voient leur psychologie approfondie, et l'histoire regorge de situations plaisantes. Beaucoup de rebondissements intéressants s'enchainent (le cérébro qui change de cible en passant sur les humains, le sacrifice de Jean) et le choix de l'antagoniste (William Stryker, donc) est judicieux pour deux raisons: déjà, parce qu'avoir un méchant humain, c'est cool, mais aussi parce qu'il est lié au passé de Wolverine. Cela permet de faire avancer la sous-intrigue concernant Logan et sa recherche de souvenirs. En soit, la grande intrigue fait avancer la petite, et ce de façon tout à fait naturelle.
Sinon, en plus d'être plus abouti au niveau de l'écriture, le film l'est aussi techniquement. Même la photographie est plus jolie ! Il faut dire que le budget a bien été augmenté, et Singer s'en donne à coeur joie: logiquement, les effets spéciaux sont bien plus convaincants (et n'ont par ailleurs pas pris une ride). Et les scènes d'actions sont bien moins timides que celles du premier: elles sont ici plus impressionnantes et plus marquantes. Il faut dire que les morceaux de bravoures à retenir sont nombreux: la poursuite en avion, l'excellent climax d'une bonne demi-heure dans la barrage et surtout, surtout...la scène d'introduction dans la maison blanche ! Singer n'aurait pas pu mieux commencer son film tant celle-ci est impressionnante et inventive ! On voit d'ailleurs que c'est lui et personne d'autre derrière la caméra tant la mise en scène est réussie. C'est toujours aussi propre, et ça ne manque pas de bonnes idées.

Mais si le réalisateur reste le même, le compositeur, lui, a changé. Exit Michael Kamen, place à John Ottman, un fidèle à Singer ! Et très franchement, le choix est judicieux tant la bo composée par Ottman est supérieure à celle de Kamen. Elle est encore plus efficace et surtout, arrive à être marquante (notamment grâce à son thème principal), ce que n'avait pas réussi à faire Kamen. Le fameux thème principal est juste excellent: c'est marquant, c'est héroique, et ça iconise les X-men. Du beau boulot.
Après, je reproche au film quelques longueurs, notamment vers la fin qui s'étire un peu. Et puis, et puis...je ne sais pas. J'ai l'impression qu'il manque un truc pour que le film atteigne le statut de quasi chef d'oeuvre, quelque chose qui me donnerait envie de mettre 9 (alors que je n'ai eu aucun problème à mettre cette note à Days of future past). Assez étrange.

Mais peu importe: X-men 2 est une sacrée réussite, bien plus riche émotionnellement, plus intéressante, plus spectaculaire...bref, plus tout que le premier. Avant la sortie de Days of future past, c'était très clairement le meilleur de la saga. Du grand divertissement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 644 fois
9 apprécient

sparowtony a ajouté ce film à 6 listes X-Men 2

Autres actions de sparowtony X-Men 2